Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tambacounda : Divorcé, il abuse de sa fille mineure qu'il fait passer pour son épouse


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 23 Janvier 2016 || 204 Partages

Tambacounda : Divorcé, il abuse de sa fille mineure qu'il fait passer pour son épouse

C’est à l’âge de 16 ans que K. Sow, une jumelle, a subi les premiers assauts sexuels de son propre père, T. Sow, un homme de 45 ans. Marié à M. D, puis divorcé, ce dernier qui est un charbonnier avait été rejoint à Saré Bossa par l’une de ses filles jumelles, l’autre étant mariée et partie rejoindre son époux. Il a ainsi transformé la gamine qui était en classe de 4e secondaire, en épouse. Cette dernière était abusée à chaque fois que son papa avait envie d’avoir des relations sexuelles.

 

Les voisins qui ont eu écho de cette affaire d’inceste, ont informé la gendarmerie au sujet de la gamine. Présentée par le charbonnier comme étant son épouse, elle était en réalité sa fille. Munis d’informations selon lesquelles la gamine partageait la même chambre et le même lit que le sieur T. Sow, les agents de la gendarmerie se sont rendus au domicile du charbonnier. Sur place, la gamine entendue est passée aux aveux. Elle a avoué les viols répétés de son papa dont elle faisait l’objet. Ce qui a été prouvé par le diagnostic du médecin qui a confirmé une défloraison hyménale de la fille et des rapports sexuels fréquents qu’elle entretenait.

 

Le présumé père incestueux et sa fille ont été ainsi conduits dans les locaux de la gendarmerie de Koupentoum pour mieux tirer au clair cette affaire. Interrogée, à nouveau, la petite K. Sow a corroboré ses déclarations. « Mon père partageait la même chambre et le même lit avec moi. Depuis que je suis venue le rejoindre, c’est moi qui prépare le repas et lui faisais le linge. Nous étions toujours ensemble. Il m’amenait à son lieu de travail en brousse. Et souvent la nuit, il entretenait des rapports sexuels avec moi ».

 

À son tour, le papa, T. Sow, a battu en brèche les déclarations de sa fille. Ce qui n’a pas convaincu le parquetier, qui, au cours du procès tenu le 20 janvier 2016, au tribunal de grande instance de Tambacounda, a requis 10 ans d’emprisonnement. 

 

L’affaire a été mise en délibéré, au 27 janvier prochain, informe L’Observateur de ce samedi 23 janvier 2016.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >