Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tchad : victime d’un viol collectif, Zouhoura brise le silence


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 19 Mars 2016 || 409 Partages

Tchad : victime d’un viol collectif, Zouhoura brise le silence

À 16 ans, elle est devenue un symbole et l’assume avec courage : Zouhoura, jeune Tchadienne victime d’un viol collectif dans son pays, réclame que « justice soit faite » pour elle et « pour toutes les femmes » violées restées murées dans le silence.
Silhouette frêle, traits délicats, Zouhoura a bouleversé le Tchad par son histoire, qui a jeté des milliers de jeunes manifestants dans les rues ces dernières semaines.
Le 8 février, alors qu’elle part au lycée avec une amie, à N’Djamena, une voiture aux vitres teintées s’arrête brusquement. À son bord, cinq jeunes garçons. Elle le saura plus tard, ils font partie de la jeunesse dorée de ce pays très pauvre.
À 16 ans, elle est devenue un symbole et l’assume avec courage : Zouhoura, jeune Tchadienne victime d’un viol collectif dans son pays, réclame que « justice soit faite » pour elle et « pour toutes les femmes » violées restées murées dans le silence.

À LIRE AUSSI

Tchad – Céline Narmadji : « Les manifestants expriment un ras-le-bol populaire »
Tchad – Céline Narmadji : « Les manifestants expriment un ras-le-bol populaire »
Silhouette frêle, traits délicats, Zouhoura a bouleversé le Tchad par son histoire, qui a jeté des milliers de jeunes manifestants dans les rues ces dernières semaines.

Le 8 février, alors qu’elle part au lycée avec une amie, à N’Djamena, une voiture aux vitres teintées s’arrête brusquement. À son bord, cinq jeunes garçons. Elle le saura plus tard, ils font partie de la jeunesse dorée de ce pays très pauvre.

« Ils m’ont prise par le cou et m’ont jetée dans la voiture », témoigne Zouhoura, d’une voix encore enfantine. Émue, elle bute sur les mots. « Ils m’ont emmenée de force en dehors de la ville… vous connaissez la suite ».

Il n’y a jamais eu de justice avant [pour punir] le viol d’une femme tchadienne.
Combattre l’impunité

Revenue lundi en France, où elle a déjà vécu de 2009 à 2015 chez des parents, elle a décidé de s’exprimer en public vendredi à Paris pour combattre l’impunité dont bénéficient les auteurs de crimes sexuels au Tchad.

« Il n’y a jamais eu de justice avant (pour punir) le viol d’une femme tchadienne », dit-elle à l’AFP, les yeux hauts sous son foulard imprimé de nuances de gris. « Je ne suis pas la seule victime. Il y a d’autres femmes, des filles qui ont été violées – que je connais – et elles sont restées anonymes, elles n’ont rien dit ».

Encouragée par son père, un opposant au régime installé depuis longtemps à Nancy, dans l’est de la France, Zouhoura, elle, a décidé de parler. « Je m’attendais à ce qu’il dise : ‘attend, il faut qu’on règle ça en famille’ mais non, il n’a pas hésité. Il m’a dit ‘va porter plainte’ ».

« Au Tchad, pas de justice »

Au Tchad, les représentants des forces de l’ordre auxquels elle se confie, « au début, n’ont pas réagi ». Un sujet tabou, des agresseurs fils de hauts dignitaires du régime. « Je parlais, je parlais. Ils m’ont menacée ».

Furieux de voir Zouhoura porter plainte, ses violeurs diffusent des photos de l’agression sur les réseaux sociaux. Mais ces clichés de la jeune fille nue, en larmes, bouleversent le pays.

Malgré le régime sécuritaire du président Idriss Deby Itno, qui laisse très peu d’espace à l’opposition, des centaines de lycéens manifestent à N’Djamena, le 15 février. Il sont violemment dispersés par la police anti-émeute. L’un d’eux, Abbachou Hassan Ousmane, 17 ans, est tué par balle.

Les jours qui suivent, le mouvement de contestation s’étend à d’autres villes. D’autres jeunes manifestants sont blessés, 17 sont arrêtés.

Voir tant de Tchadiens manifester, jusqu’à Londres ou Washington, « ça m’a encouragée », dit Zouhoura.

Quand les autorités « ont vu que les gens manifestaient et que ma photo circulait partout sur les réseaux sociaux, elles ont vite arrêté les criminels ».

Les cinq violeurs présumés, parmi lesquels trois fils de généraux, et quatre complices présumés, dont un fils du ministre des Affaires étrangères, sont interpellés.

Mais Zouhoura doute qu’ils soient jugés un jour. « Au Tchad, il n’y a pas de justice. (…) Je ne suis même pas sûre qu’ils soient en prison ». « Je veux que justice soit faite, que cela ne se reproduise plus », insiste l’adolescente.

Voix qui s’étrangle parfois, larme qui coule, parler de ce viol en public, témoigner devant des journalistes lui coûte. Mais « il fallait le faire, c’était nécessaire », assure d’un ton raffermi Zouhoura qui veut « continuer ce combat » et, après, peut-être, reprendre ses études brutalement interrompues.
« Ils m’ont prise par le cou et m’ont jetée dans la voiture », témoigne Zouhoura, d’une voix encore enfantine. Émue, elle bute sur les mots. « Ils m’ont emmenée de force en dehors de la ville… vous connaissez la suite ».

Jeune Afrique


DakarFlash1




1.Posté par Aphrodisiaque le 20/03/2016 12:02
Viga Spray est un nouveau produit très efficace contre l'éjaculation précoce et l'impuissance. (+221 70 325 08 41) ou au (+221 76 871 36 51 ). Il est fabriqué en Allemagne à base de plantes naturelles. Il est sans effets secondaires sur la santé et vous permet de faire un long rapport sans éjaculation précoce, sans stress. Il doit être utilisé 15mn avant le rapport et peut 3 mois ou plus selon la fréquence d'utilisation. Commandez vite au +221 70 325 08 41 ou +221 76 871 36 51. LIVRAISON NATIONAL (dans toutes les régions) ET INTERNATIONAL (à l'étranger). Discrétion et efficacité assurée!

2.Posté par mignonne le 20/03/2016 13:39
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

3.Posté par mignonne le 21/03/2016 14:59
Sonia Ka ·
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >