Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Technopole : Un couple surpris en pleins ébats


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 29 Décembre 2015 || 306 Partages

Technopole : Un couple surpris en pleins ébats
Au moment où les yeux des passionnés du foot étaient rivés, ce samedi, sur le championnat d’Angleterre pour suivre les matchs du boxing day (journée du championnat anglais de football intervenant après la fête de Noël), deux partenaires, N. Dieng et A. Faye en l’occurrence, jouaient leur boxing « sexuel » sur le Technopole, vaste étendue située à l’entrée de Pikine en venant de Dakar. Tout serait parti du coup de fil de N. Dieng, un commerçant domicilié à Petit Mbao, pour inviter sa copine, A. Faye, une assistante infirmière dans un poste de santé sis à Yeumbeul, à prendre l’air au niveau du Technopole. Il était 19 heures à Pikine. Sans hésiter, la fille a accepté l’invitation de son « papa chéri ». Et, vers 20 h, les deux « amoureux » se sont retrouvés au niveau de la station Edk Oil sise à côté du Technopole. 

« Une fois sur place, je l’ai trouvé à bord de son véhicule. On est ensuite parti au niveau de la boutique sise à la station pour acheter une glace avant de retourner dans son véhicule pour aller chercher un endroit calme et prendre un peu d’air », a narré A. Faye devant les hommes du commandant Ousseynou Basse du commissariat central de Guédiawaye. Mais, l’air « pur » pris et la fraicheur de la glace ont sans nul doute poussé les deux amoureux transis à vouloir se réchauffer. Sans s’inquiéter de l’insécurité qui prévaut dans ces parages, ils décidèrent donc de chauffer un peu leurs corps. Hélas pour eux, les infatigables agents du commissariat de police de Guédiawaye, qui menaient une patrouille dans les parages, gâcheront leur « boxing sexuel ». 

Trouvés dans une situation compromettante, le commerçant et l’assistante infirmière ont tous deux rejeté les accusations portées à leur encontre. N. Dieng de se défendre : « J’ai invité ma copine à me retrouver au niveau du Technopole. Une fois arrivée, on est allé à bord de mon véhicule pour acheter des glaces au niveau de la boutique sise dans la station d’essence. Après cela, on est allé stationner auprès du Technopole pour prendre un peu d’air. Des policiers en civil nous ont trouvés sur place pour nous accuser d’attentat à la pudeur. Ils nous ont notifiés que notre véhicule était mal garé et que le milieu est réputé criminogène. Sur ce, j’ai présenté mes excuses aux agents qui nous ont demandé de leur présenter nos pièces. Malheureusement, ma copine n’avait pas avec elle sa pièce d’identité… ». 

Malgré ses dénégations, N. Dieng risque de ne pas revoir de sitôt ses quatre enfants et sa femme qui l’attendaient très sagement chez lui. Quant à A. Faye, mère célibataire, elle ne reverra pas, si le juge n’est pas clément, son enfant de sitôt. Les deux partenaires ont été présentés hier au procureur de Guédiawaye

DakarFlash3



Nouveau commentaire :