Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Terrorisme – Pourquoi le Sénégal doit redoubler de vigilance


Daech a revendiqué samedi en fin de matinée les attentats sanglants de la veille à Paris ayant fait au moins 128 morts. Comme dans de nombreuses parties du globe, cette tragédie qui a frappé la France a suscité beaucoup de réactions au Sénégal dont celle du chef de l’Etat, Macky Sall qui a exprimé ses sentiments de profonde compassion et de solidarité à la France. Et Macky Sall d’ajouter que le Sénégal condamne très fermement ces actes barbares qui s’attaquent, au-delà de la France et du peuple français, à notre humanité commune.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 15 Novembre 2015 || 170 Partages

Terrorisme – Pourquoi le Sénégal doit redoubler de vigilance
Le Sénégal ne peut justement avoir un regard éloigné des évènements tragiques qui se sont déroulés sur le sol français. Car l’on peut dire sans risque de se tromper qu’au moment où se tenait à Dakar le dernier sommet pour faire en sorte que les pays d’Afrique prennent en main leur propre sécurité, les kamikazes de Daech apportaient leurs dernières touches aux attentats qui se préparaient en France.

Disons-le sans détour, à l’instar du monde entier, le Sénégal est bien menacé par le péril djihadiste comme en témoignent les derniers coups de filets effectués par les services de sécurité sénégalais qui prouvent à suffisance que le péril islamiste est bien présent dans notre société. Or le communiqué de Daech revendiquant les attentats de Paris, ce vendredi, a laissé filtré une menace claire: « Que la France et ceux qui suivent sa voie sachent qu’ils resteront à la tête des cibles de l’État islamique ».

La France, allié stratégique du Sénégal dans la sous-région ouest africaine, a été au début et la fin du sommet de Dakar. C’est au cours de ce sommet que le Président Macky Sall s’est pour la première fois exprimé de manière ouverte sur la menace djihadiste au Sénégal dans la foulée des arrestations d’imams ayant des connections avec des proches de la nébuleuse Boko Haram qui a fait allégeance au groupe Etat islamique. Les réactions des populations ayant suivi la sortie du Président Sall témoignent de leur prise de conscience réelle du danger djihadiste contre notre pays.

Le péril terroriste étant déjà aux portes de nos frontières par le Mali, la Mauritanie, et dans le Sahel, il convient de mettre en place des mesures strictes d’anticipation puisque la France, cible prioritaire de Daech compte beaucoup de ressortissants vivant parmi nous. Mieux, leurs biens symboliques existent à foison au Sénégal. Les autorités publiques et les services de sécurités sénégalaises ont déjà échangé de nombreux renseignements avec les services étrangers dont ceux de la France sur ces questions.

Même s’il nous revient que les commandements de la police, de la gendarmerie ainsi que tout l’appareil sécuritaire du pays ont dédoublé leurs activités de surveillance, il convient de souligner que la vigilance doit être accrue. Les arrestations opérées contre les imams radicaux et le soutien affiché à la France combinés au péril djihadiste autour de notre pays sont des raisons suffisantes pour ne plus baisser la garde.

Lignedirecte.sn

Dakarflash2



Nouveau commentaire :