Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Tournée du khalife des Tidianes en France : les leçons de fidélité et d’humilité de Serigne Mbaye Sy Mansour


En tournée en France pour honorer un rendez-vous vieux de plusieurs années, le Khalife des Tidianes a refusé tout honneur lié à son titre et statut, s’asseyant à terre, refusant les fauteuils moelleux pour se mettre sur les mêmes chaises que tout le monde, ou encore demandant qu’on l’appelle par son nom. Un sens de la fidélité et de l’humilité salué par les talibés établis en France.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Octobre 2017 || 93 partages || 0 commentaires

Tournée du khalife des Tidianes en France : les leçons de fidélité et d’humilité de Serigne Mbaye Sy Mansour
Le sens de la vérité, celui de la droiture et de l’humilité sont des valeurs profondément vécues par le nouveau khalife des Tidianes. Et lors de son séjour en France, il en a donné la preuve, comme le rapporte un de ses disciples. « L’actuel Khalife est sans conteste l’incarnation vivante du ‘’Nassiril Haqq bil Haqq’’ (défenseur de la vérité par la vérité) doublé d’une fidélité et d’une humilité sans faille… », a souligné d’emblée, Mamadou Mansour Diouf, un des fervents talibé Tidiane et grand serviteur de la « khadra » en France. 

Evoquant le sens de la fidélité du Khalife, il soutient que même devenu Khalife, avec toutes les charges et responsabilités que cela comporte, Serigne Mbaye Sy Mansour a tenu à honorer son rendez-vous annuel avec les talibés de France. « Depuis plusieurs années, il effectue sa tournée en Europe et il m’a dit que c’est un Ndiguel du vénéré Khalife Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh, et qu’il suivra scrupuleusement ce Ndiguel aussi longtemps qu’il lui restera un souffle de vie », explique-t-il. 

Et d’ajouter un autre « gage de fidélité » donné par le Khalife : « Durant cette tournée, nous avons tous remarqué que dans la délégation qui l’accompagne, il n’y a ni fils, ni neveu, ni petit-fils ni descendant de Seydil Hadj Malick. Ce sont toujours les mêmes personnes qui l’accompagnent ». 

Fidèle dans ses engagements et ses relations, le nouveau guide des Tidianes s’est aussi particulièrement illustré par son humilité, Mamadou Mansour Diouf déclare : « A Nice, nous l’avons tous vu décliner l’offre de s’asseoir sur une chaise, préférant s’asseoir à même le sol et donnant l’injonction aux talibés de s’asseoir sur les chaises pendant qu’il était par terre », note Diouf. Qui poursuit. « Lors du Gamou de Nice, à peine entré dans la salle et ayant remarqué le fauteuil moelleux préposé pour lui, il a intimé l’ordre, avec une grande fermeté, d’enlever le fauteuil et de lui mettre à la place une chaise exactement identique à celles sur lesquelles nous nous asseyons ». 

Avant cela, dès son arrivée en France, le Khalife générale des Tidianes n’a pas attendu que les autorités diplomatiques et consulaires viennent lui rendre visite. C’est lui-même qui est allé directement les voir, comme il le faisait les années précédentes. De même, s’adressant aux Sénégalais venus le voir, il avait précisé qu’il préfère garder son nom de Serigne Mbaye Sy à la place du titre de Khalife. « Fi dara beesu fi », avait-il lancé, pour dire que malgré le Khalifat, il reste celui qu’il a toujours été. 

A noter qu’en dehors de Paris et Nice, le Khalife des Tidianes se rendra aussi à Marseille, où il présidera vendredi un gamou. 



Les Echos

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >