Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Toussaint Manga : «Karim Wade sera sur les listes aux Législatives de 2017»


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 4 Octobre 2016 || 26 Partages

Toussaint Manga : «Karim Wade sera sur les listes aux Législatives de 2017»

La validité des droits civiques de Karim Wade sera connue bien avant la Présidentielle de 2019. Car le Bureau exécutif national de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl), sous la conduite de son Secrétaire général, Toussaint Manga, exige que Karim Wade soit sur les listes de l’opposition aux Législatives de 2017, pour voir la réaction de Macky Sall qui veut lui dénier ses droits civiques. «Si Karim Wade n’est pas sur les listes, il n’y aura pas d’élections au Sénégal», a averti Toussaint Manga, ce dimanche, lors d’une assemblée générale d’information et de partage à la permanence du Parti démocratique Sénégalais (Pds) de Thiès. Toutefois, il a appelé l’opposition politique au sein de Manko wattu Senegaal à plus de sincérité dans le compagnonnage. Il est d’avis que certains chefs de partis de l’opposition ne souhaitent pas la validité de la candidature de Karim Wade, pour se donner les chances d’être candidats. Toussaint Manga s’est, par ailleurs, félicité de la décision du Tribunal de grande instance de Paris d’avoir débouté le Sénégal de toutes ses requêtes pour saisir les appartements de Karim Wade et de Khalil Bibo Bourgi. Il a invité les jeunes libéraux à se mobiliser pour la marche du 14 octobre à Dakar. Thiès promet de mobiliser 10 cars pour convoyer les manifestants. Par rapport à sa tournée politique, M. Manga a signalé qu’il a été instruit par Me Abdoulaye Wade pour réorganiser les structures des jeunes à travers le Sénégal et préparer le retour de Karim Wade, pour la victoire de qui à la prochaine présidentielle, il recommande à ses frères de mettre en place des cellules composées de 100 jeunes dans chaque commune du département de Thiès. «Si nous gagnons avec une large majorité à l’Assemblée nationale, le départ de Macky se fera avant 2019. Il faut donc arrêter les querelles. Je demande aux adultes de Thiès de travailler dans l’unité.» Ousmane Ngom, ancien ministre de l’Intérieur sous Wade, en a aussi eu pour son grade. Selon Marie Sow Ndiaye, présidente de la commission féminine de l’Ujtl, Ousmane Ngom, «créé» par Me Wade, est «un petit type. Un homme ingrat». Et il est loin de la vérité en déclarant que Me Wade lui aurait demandé de truquer les élections, quand il lui a annoncé qu’il allait perdre la Présidentielle 2012.

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :