Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Trump et ses rivaux appellent à empêcher Obama de nommer un juge


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 14 Février 2016 || 45 Partages

Trump et ses rivaux appellent à empêcher Obama de nommer un juge
Les candidats à l'investiture républicaine pour la Maison Blanche ont appelé samedi le Sénat à bloquer toute nomination d'un nouveau juge à la Cour suprême par Barack Obama en remplacement du conservateur Antonin Scalia, décédé le matin à l'âge de 79 ans.
Si j'étais président aujourd'hui, je voudrais certainement essayer de nommer un juge à la Cour suprême. Et franchement, je suis sûr que le président Obama va essayer", a déclaré Donald Trump lors du neuvième débat républicain de la saison, organisé à Greenville, en Caroline du Sud, avec les six candidats encore en course.

L'émission a commencé par une minute de silence en l'honneur d'Antonin Scalia, héros des conservateurs pour son interprétation littérale de la Constitution. La Caroline du Sud organise sa primaire républicaine le 20 février (la primaire démocrate y aura lieu le 27 février).

"J'espère que notre Sénat, Mitch (McConnell, chef de la majorité républicaine) et tout le groupe, seront capables de faire quelque chose pour retarder ça", a ajouté Donald Trump. "C'est à Mitch McConnell et tout le monde de l'arrêter. Cela s'appelle retarder, retarder, retarder".

Le président Barack Obama venait d'annoncer quelques minutes plus tôt qu'il nommerait bien un remplaçant à Antonin Scalia, mais les républicains du Congrès ont prévenu qu'ils refuseraient de confirmer tout nouveau juge jusqu'au départ du président, en janvier 2017. Ils entendent laisser le siège vacant, plutôt que de laisser le président démocrate choisir le prochain juge, dans l'espoir qu'un républicain succède à Barack Obama et procède lui-même à la nomination d'un juge conservateur.

"Cela nous rappelle à quel point cette élection est importante", a renchéri le sénateur de Floride Marco Rubio. "L'un de nous sur cette scène aura à compléter la Cour suprême, et cela commencera par la nomination d'un juge à ce siège vacant, et nous devrons nommer quelqu'un qui comprenne que la Constitution n'est pas un document qui évolue".

Le Sénat, à majorité républicaine, doit approuver ou rejeter par un vote toute nomination de juge, mais le chef de la majorité peut aussi décider de ne rien faire, repoussant tout vote à l'année prochaine. Les démocrates espèrent cependant, dans ce scénario, qu'ils récupéreront la majorité aux sénatoriales, qui auront lieu en même temps que la présidentielle en novembre.

"Nous sommes à un juge près d'avoir une Cour suprême qui éliminera toutes les restrictions à l'avortement adoptées par les Etats", a affirmé le sénateur du Texas Ted Cruz, champion de la droite religieuse. "Le Sénat doit tenir et dire que nous n'abandonnerons pas la Cour suprême pour toute une génération en laissant Barack Obama nommer un autre juge de gauche".

DakarFlash1




1.Posté par eva chon le 14/02/2016 11:06
PROMO SAINT VALENTIN: 1 SÉANCE ACHETÉE LA 2é MOITIE PAYEE Khana nékhe!!!
Nous sommes une équipe de 4 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
Qui vous proposons des séances de massage sensuel inoubliable.
seules dans notre villa, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-TIMA laobe drianke 21 ans
2-EVA provok 18 ans
3-JULIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l'embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 352 79 13 - 70 590 49 46 OU 76 739 37 29

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls