Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tuée à Kaboul, Adrianna était un symbole de l'armée américaine


Une femme militaire américaine tuée lundi en Afghanistan symbolisait l'intégration des homosexuels dans l'armée américaine, cinq ans après la décision de l'administration de les autoriser à servir sans se cacher.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 24 Décembre 2015 || 40 Partages

Tuée à Kaboul, Adrianna était un symbole de l'armée américaine
Tuée dans un attentat à la moto piégée près de Kaboul, le major Adrianna Vorderbruggen, 36 ans, s'était engagée dans le combat qui a mené en 2010 à la fin du principe imposant aux militaires américains homosexuels de ne rien dire de leur vie, le "don't ask, don't tell" (ne rien demander, ne rien dire), selon la presse américaine.

En 2012, un peu plus d'un an après la fin du "don't ask, don't tell", elle avait pu épouser sa compagne Heather avec qui elle vivait jusqu'alors discrètement, et avec qui elle a un fils, Jason, qui a aujourd'hui quatre ans. "Elle et sa famille étaient très fières de faire partie de la communauté militaire", a indiqué la MPFC (Military partners and families coalition), une association de soutien aux familles de militaires LGBT dans laquelle elle était engagée.

"Amicale", "décontractée", "très bonne athlète", Adrianna Vorderbruggen était "aussi et surtout une mère formidable", selon la MPFC. "Aujourd'hui, les familles comme celles du major Vorderbruggen ne vivent plus dans l'ombre", a souligné la MPFC. La reconnaissance de son mariage par l'armée permet "d'étendre à sa famille les mêmes droits et protection qu'à toutes les familles militaires", a souligné l'association.

Le major Vorderbruggen a été tuée avec cinq autres militaires américains lors d'une patrouille près de la base de Bagram, au nord de Kaboul, la plus grande base américaine en Afghanistan. Elle et trois autres des soldats tués étaient membres du service d'enquête criminelle et de contre-espionnage de l'US Air force (OSI), dont les membres participent à la protection des bases américaines dans le monde.

Les deux autres militaires tués étaient des membres de la Garde nationale aérienne de New York, une force de réservistes. L'un d'entre eux, Joseph Lemm, 45 ans, était un policier de New York. Le maire de la ville Bill de Blasio et le chef de la police de New York Bill Bratton lui ont rendu hommage lundi.

Les corps des six victimes devaient être rapatriés mercredi après-midi sur la base aérienne de New Castle, dans le Delaware (est des Etats-Unis), en présence du ministre de la Défense Ashton Carter, selon l'US Air Force.

Dakarflash2




1.Posté par massage plaisir le 24/12/2015 16:21
nékhe massage
MOMENT UNIQUE, PLAISIR ASSURÉE...
seules dans notre appartement meublé et climatisé de grande standing, niché dans un quartier calme et discret.
nous vous invitons a venir découvrir les secrets du massage.
nous vous transporterons au paradis du plaisir.
SATISFACTION ASSURÉE OU REMBOURSER
TEL; 77 381 47 87 / 70 820 94 90 / 77 181 19 99

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls