Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Tuerie de San Bernardino: ce que l'on sait


Les enquêteurs américains privilégient désormais l'hypothèse d'un "acte terroriste" pour la tuerie de San Bernardino, la plus meurtrière depuis trois ans aux Etats-Unis avec 14 morts.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 5 Décembre 2015 || 41 Partages

La piste du jihadisme se renforce pour expliquer la tuerie perpétrée par un couple lourdement armé mercredi à San Bernardino, en Californie, faisant 14 morts. Il s'agit de la pire  fusillade aux Etats-Unis depuis trois ans. Le point sur ce que l'on sait.

  • Un lourd bilan humain

Quatorze personnes ont été tuées et 21 blessées. Les assaillants ont ouvert le feu dans une salle de conférence d'un centre de soins pour handicapés de San Bernardino, louée à l'occasion d'un repas de fin d'année pour des personnels de santé du comté.

  • Les auteurs de la fusillade

La fusillade a été perpétrée par un couple marié, qui est mort lors d'un échange de tirs avec la police. Il s'agit de Syed Farook, un Américain de 28 ans d'origine pakistanaise, employé du service de santé de la ville et fervent musulman. Il était accompagné de sa femme de 29 ans, Tashfeen Malik. Ils étaient parents d'un bébé de six mois. Syed Farook a effectué plusieurs voyages qui intéressent les enquêteurs. On sait qu'il s'est rendu en Arabie saoudite. La police fédérale avait évoqué un passage par le Pakistan, réfuté par l'avocat de sa famille.

Sa femme possédait un passeport pakistanais et est arrivée avec lui aux Etats-Unis avec un visa K-1 réservé aux étrangers fiancés à un ressortissant américain, ce qui permet de s'y marier sous 90 jours. Le couple aurait effectué un pèlerinage à La Mecque à l'été 2014 au cours duquel ils se seraient mariés. Tashfeen Malik a vécu en Arabie saoudite.

  • L'hypothèse terroriste privilégiée

Tashfeen Malik a fait allégeance au chef autoproclamé de l'organisation jihadiste Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, dans une publication sur  Facebook avec un compte qui n'était pas à son nom. "J'ai connaissance de cette publication (...)il s'agit bien d'une déclaration d'allégeance", a expliqué David Bowdich, un responsable de l'antenne du FBI à Los Angeles.

L'enquête sur la fusillade a été requalifiée en "acte de terrorisme" par le FBI. Rien n'indique, toujours selon le FBI, que le couple a fait partie d'une organisation plus large ou d'une cellule.

"L'enquête a dévoilé des signes de radicalisation de la part des tueurs et leur inspiration potentielle par des organisations terroristes étrangères", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur du FBI James Comey. Il a cependant souligné que "rien n'indique que ces tueurs aient fait partie d'un large groupe organisé ou d'une cellule" terroriste.  
  • Préméditation

"Nous avons des preuves montrant que (les actes) avaient fait l'objet d'une minutieuse préparation", explique le FBI.

Un arsenal de milliers de munitions, des explosifs, téléphones portables, ordinateurs, des conversations avec des extrémistes "aux Etats-Unis", peut-être à l'étranger... les indices sont nombreux. Dans les jours précédant la tuerie, le couple aurait pris soin d'effacer ses traces numériques. Ils avaient tenté de détruire des preuves de leur affiliation islamiste en jetant dans une poubelle deux téléphones portables, préalablement écrasés, et retrouvés par les autorités.

"Je ne crois pas qu'ils aient enfilé leur équipement paramilitaire et attrapé leurs armes sur un coup de tête", avait auparavant confié Jarrod Burguan, chef de la police de San Bernardino. Outre les armes et munitions accumulées, le couple avait loué quelques jours auparavant le 4x4 noir dans lequel ils ont tenté de s'échapper.  

Les tueurs étaient vêtus de tenues paramilitaires, armés de fusils d'assaut et d'armes de poing. Douze engins explosifs artisanaux ont été retrouvés au domicile du couple. Trois autres engins reliés entre eux et actionnables à distance ont aussi été retrouvés dans le bâtiment visé. Mais ces engins n'ont finalement pas explosé. Les armes à feu utilisées ont été achetées légalement. Plus de 6.500 cartouches ont été retrouvées dans la maison, la voiture et sur le couple.  

Les coups de feu échangés entre les forces de l'ordre et les deux tireurs ont été particulièrement nourris. Les policiers ont tiré près de 380 balles. Deux d'entre eux ont été blessés. Vu l'arsenal retrouvé chez eux, les autorités n'excluent pas que le couple ait préparé une autre attaque.
Bfmtv


Dakarflash2




1.Posté par AICHA le 05/12/2015 18:17
Toc toc ,
enfin le weekend ,
venez vous évadez dans les mains de la délicieuse métisse.
Qui vous bercera avec ses mains de déesse.
Une seule adresse, nul part ailleurs.
770438572/773882184

2.Posté par amina le 05/12/2015 20:32
Du nouveau!!! Du nouveau!!! Bess takk chez AMINA dans un endroit calme paradisiaque et surtout l’essentielle qui est la discretion avec de belles masseuses DIPLOMEES et PROFESSIONNELLES a votre disposition alors n’hesitez pas a nous appeler aux 00221 78 136 10 63

Nouveau commentaire :