Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Turquie: la garde à vue des putschistes pourrait durer jusqu’à 30 jours


La répression bat son plein une semaine après l'échec du putsch en Turquie. Dernières mesures en date : la fermeture de plusieurs centaines d'écoles accusées d'être liées à Fethullah Gülen, le prédicateur exilé aux Etats-Unis qui est accusé d'avoir fomenté le coup d'Etat manqué du 15 juillet. Autre mesure : la prolongation de la garde à vue pour les personnes soupçonnées d'implication dans le coup d'Etat à Istanbul selon le décret publié samedi 23 juillet.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 23 Juillet 2016 || 241 Partages

 

C'est la première des mesures annoncées dans le cadre de l'Etat d'urgence décidé par Reccep Tayyip Erdogan. La durée légale de la garde à vue restera de quatre jours, mais pour les personnes soupçonnées d'avoir participé à ce coup d'Etat manqué, la détention pourra être prolongée jusqu'à trente jours, selon le décret publié ce samedi 23 juillet.

La mesure devrait donc concerner les milliers de personnes arrêtées  depuis une semaine. Il s’agit de suspects dont les conditions de détention inquiètent de plus en plus les associations de défense des droits de l'homme.

Des violences physiques et psychologiques recensées

Selon des avocats désignés pour défendre les soldats détenus depuis samedi, de nombreux cas de mauvais traitements et de violences physiques et psychologiques ont déjà été recensés. « Les soldats sont à la merci des policiers qui les détiennent », a confié l'un de ces avocats attaché au barreau d'Ankara.

Selon cet avocat, le nombre très important d'arrestations et la volonté de revanche manifestée par une grande partie de la population risquent de mettre à mal le droit des soldats putschistes à une justice équitable.

source: rfi


Dakarflash2



Nouveau commentaire :