Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Ucad : le Saes en débrayage ce lundi pour retards de salaire et non-respect des accords


Encore des perturbations en vue à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. La Section Saes de l’Ucad observe ce lundi à partir de 9 heures, un débrayage pour dénoncer les retards de salaire du mois de décembre et le non-respect des accords.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 5 Février 2017 || 406 partages || 0 commentaires

Ucad : le Saes en débrayage ce lundi pour retards de salaire et non-respect des accords
Dans un communiqué de presse la section Syndicat de l’Enseignement supérieur (SAES) va observer encore un débrayage ce lundi à partir de 9H pour dénoncer les retards du mois de décembre jusqu’à la impayés mais aussi le non-respect des accords. Les camarades du Professeur Malick Fall déplorent la gestion en solo du recteur de l’Ucad. 
  
La coordination SAES du campus de Dakar constate qu’à ce jour, seule une partie du personnel enseignant et de recherche a perçu le salaire du mois de janvier 2017, après un retard de plus de dix jours des salaires du mois de décembre 2017. Cette situation récurrente provoque des troubles inutiles avec pour conséquence une instabilité dans l’espace universitaire dont les seuls responsables sont le recteur et ses services. 
  
Aussi, le recteur ne convoque presque plus d’assemblée d’université, seule instance délibérative de l’UCAD. Et pourtant le vote du budget de 2017 tout comme le décret des chercheurs  nécessitent sa convocation  dans les plus brefs délais.  En lieu et place des assemblées restreintes sont organisées pour prendre, en sourdine, des décisions importantes de la vie de l’institution qui s’avèrent la plupart du temps impopulaires.  . 
  
Enfin, le coordonnateur du contrat de performance de  l’UCAD  ne donne aucune garantie sur la livraison des équipements commandés pour les laboratoires mais préfère organiser des séminaires et autres activités sans lien direct avec l’amélioration des conditions de travail des enseignants et des étudiants. Au même moment, les autres universités ont déjà reçu leurs dotations et équipé leurs laboratoires. 
  
Face à ces situations inacceptables qui démontrent une fois de plus le laxisme et l’incompétence de l’administration de l’université, la coordination invite les militants à observer un débrayage le lundi 6 février 2017 à partir de 9h. 
  
Nous rappelons aux autorités que le non paiement du salaire à date échue est un manquement grave à leurs responsabilités. La coordination SAES de l’UCAD, comme à son habitude, apportera la réponse à la hauteur de cette énième tentative de déstabilisation, d’humiliation et de division de la communauté universitaire.

Dakarflash4



Nouveau commentaire :