Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Un émigré sénégalais de Brescia, accusé d’avoir commis 1.200 rapports sexuels sur une fillette, innocenté


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 25 Février 2016 || 832 Partages

Un émigré sénégalais de Brescia, accusé d’avoir commis 1.200 rapports sexuels sur une fillette, innocenté
Accusé d’avoir commis 1.200 rapports sexuels sur une durée de 6 ans sur une fillette à partir de 2003, un Sénégalais de 45 ans, vivant dans la province de Brescia, avait été condamné lors d’un premier procès à neuf années de réclusion. Rebondissement, lors de son procès en appel au début de ce mois de février, il a été acquitté par le Procureur de Brescia. La fille, aujourd’hui âgée de 22 ans, avait raconté des balivernes. Il n’y a jamais eu de viol.

Triste histoire d’un « modou modou » qui, au bout de plusieurs années de galère, vient de retrouver le sourire. En effet, les faits remontent à l’année 2003 lorsqu’un de ses amis lui demande d’aider sa fille âgée de 9 ans qui a des difficultés dans ses études. Ouvrier de son état, il n’a pas hésité à encadrer celle-ci pour lui donner des cours le soir comme il le faisait également pour d’autres enfants afin d’arrondir ses fins de mois. 

Toutefois, en 2013, on ne sait par quelle tortuosité, la fille de 19 ans va se confier à des éducatrices pour dénoncer son prof du cours du soir d’alors qui, selon elle, la violait durant six longues années. Celles-ci n’ont pas hésité à alerter la justice qui a vite mené une enquête avant d’arrêter le présumé violeur, accusé, sur la base de calculs et de témoignages, d’avoir entretenu 1.200 rapports sexuels avec la victime. En 2014, il a été condamné à 9 ans de réclusion. Malgré cette condamnation, il n’a eu de cesse de clamer son innocence. 

L’appel qu’il a introduit lui donnera raison puisque le procès en appel a permis au nouveau Procureur de Brescia de l’innocenter définitivement sur la base de preuves médicales indubitables effectuées et sur lesquelles elle s’est appuyée pour battre en brèche les accusations cousues de fil blanc de l’adolescente. L’émigré sénégalais n’a jamais touché la fillette, selon la justice italienne. Comme quoi, la justice divine demeure toujours la meilleure.

Wabitimrew

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:41 Un acident sur la route de l’aéroport fait un mort