Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Un "pisse-debout" pour femmes bientôt disponible en supermarchés


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 2 Mai 2016 || 483 Partages

Le "pisse-debout" est un accessoire qui permet aux femmes d'uriner sans avoir besoin de s'asseoir ou se déshabiller. Franc succès sur internet, l'objet pourrait être commercialisé en supermarchés dans toute la France.

Le nom peut faire sourire, mais l'objet connaît un véritable succès. Le "pisse-debout", démocratisé en France par une entreprise de Montpellier du même nom, s'est écoulé à 50.000 exemplaires en à peine trois ans, rapporte l'édition locale de 20 Minutes.

Encore peu connu dans l'Hexagone, le "pisse-debout" est un accessoire de forme conique qui, placé entre les jambes, permet aux personnes dépourvues de pénis d'uriner sans s'asseoir, ni même baisser son pantalon. Idéal donc en pleine nature sans toilettes à l'horizon, pour remplir un flacon destiné à des analyses, ou encore dans des WC publics d'une propreté douteuse.

Vers une commercialisation dans toute la France

Déjà utilisé depuis des années dans les hôpitaux ou encore par certains sportifs, notamment les adeptes d'escalade, l'accessoire est accessible à tous depuis 2014 grâce à la compagnie Pissedebout.

Fabriquée à Montpellier, la version jetable, biodégradable et compostable est vendue en ligne pour moins d'un euro, et également dans quelques magasins Auchan à Marseille et Vélizy-Villacoublay (Yvelines). La créatrice de l'entreprise, Magalie Chailloleau, espère désormais commercialiser le "pisse-debout" dans la France entière.

"On est très nombreuses à avoir déjà envié la capacité des hommes à uriner debout", explique ainsi la créatrice à 20 Minutes. "Le 'pisse-debout' est un accessoire génial pour les femmes qui voyagent beaucoup ou qui travaillent à l’extérieur."
 
 

Déjà distribué dans certains festivals

Et pour celles qui seraient encore rebutées par l'idée, Magalie Chailloleau promet une simplicité d'utilisation, pour peu que l'on s'entraîne un peu chez soi auparavant. "Le vrai déclic est surtout psychologique, explique-t-elle. Il faut juste se dire que ça y est, on peut uriner debout! C’est juste un petit mécanisme à faire sauter." Autre point important à retenir: si l'objet est jetable, c'est dans une poubelle et pas dans la cuvette des toilettes ou dans la nature.

Deux versions lavables et réutilisables, en plastique dur ou en silicone, sont également proposées. Mais c'est la version jetable qui remporte véritablement un franc succès. L'accessoire pourrait ainsi bénéficier d'une importante publicité dès cet été, à la faveur des festivals de musique. En 2015, le Roskilde Festival, au Danemark, l'avait déjà proposé. 



DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >