Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Une actrice raconte son agression s**uelle en réponse à Trump


Amber Tamblyn ("Mon oncle Charlie", "Dr House") a partagé son histoire sur les réseaux sociaux après la publication des propos misogynes de Donald Trump.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 10 Octobre 2016 || 1411 Partages

Une actrice raconte son agression s**uelle en réponse à Trump
Il y a quelques jours, une vidéo choc de Donald Trump, enregistrée dans les coulisses d'une émission il y a plus de dix ans, dans laquelle il déclarait: "Quand t'es une star, elles te laissent faire. Tu peux tout faire. Les choper par la chatte" a été publiée.  À l'instar de nombreuses femmes, Amber Tamblyn, l'actrice de "Mon oncle Charlie" ou encore "Dr House" a aujourd'hui partagé son histoire en réponse à ces propos polémique. "J'ai besoin de vous raconter une histoire. Avec l'amour et le soutien de mon mari, j'ai décidé de la partager publiquement", a-t-elle écrit sous une photo de Donald Trump embrassant Olivia Culpo, Miss Univers 2012.

"Il y a très longtemps, j'ai mis un terme à une longue relation physiquement et émotionnellement abusive, avec un homme avec qui j'étais depuis quelque temps, explique-t-elle ensuite. Un soir, j'étais à un concert avec deux amies à Hollywood, à écouter un DJ qu'on adorait. Je savais qu'il y avait une chance que mon ex débarque, mais je me sentais protégée avec mes potes à mes côtés. Sans entrer dans tous les détails, mon ex s'est pointé et il est venu vers moi au beau milieu la foule. C'est un type fort, bien plus grand que moi. Dans la minute où il m'a vu, il m'a prise d'une main par les cheveux, il m'a attrapé sous la jupe par le vagin - 'ma chatte'? - et m'a fait décoller du sol, littéralement, m'a portée comme une chose qu'il aurait possédée, comme un bout de merde, à l'extérieur du club. Ses doigts étaient pratiquement en moi, son autre main s'enroulant fermement autour de mes cheveux. J'ai hurlé, tapé et pleuré. Il me portait de cette manière, me tenant dans ses mains, à travers la pièce, poussant les gens jusqu'à ce qu'il arrive devant la porte d'entrée."

"Je me souviens de la honte"
"Mes amies couraient après lui, essayant de l'arrêter, raconte-t-elle ensuite. On était devant la porte d'entrée, et Dieu merci, ses frères étaient là et sont intervenus. Dans la bagarre, il a essayé de saisir mes vêtements, tenté de s'accrocher, me hurlant dessus (...) Le reste de la soirée est flou, je ne me souviens pas. Comment je suis rentrée dans la voiture. Comment je l'ai fui cette nuit-là..."

Épinglant ensuite les propos de Trump, l'actrice poursuit: "Cette partie de mon corps, que l'acteur candidat à la présidentielle des États-Unis d'Amérique Donald Trump a récemment décrite comme quelque chose qu'il aimait attraper chez une femme, a été abîmée par la violence de mon ex, au moins pendant la semaine qui a suivi. C'était même dur de porter un jean. Je ne pouvais pas dormir sans mettre un coussin entre mes jambes pour créer de l'espace. Depuis ce jour, je me souviens de ce moment. Je me souviens de la honte".

Amber Tamblyn conclut en confiant qu'elle avait "besoin de raconter cette histoire", et souhaite un "bon débat" à tous les téléspectateurs, qui ont été nombreux à suivre l'affrontement entre Hillary Clinton et Donald Trump dimanche soir.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:17 Gamou 2016, Tivaoune Résidence des hôtes en images