Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Une étude révèle que 54 % des filles enceintes abandonnent leur scolarité


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 22 Novembre 2015 || 81 Partages

Une étude révèle que 54 % des filles enceintes abandonnent leur scolarité
Le Groupe pour l’étude et l’enseignement de la population (GEEP) a réalisé une étude sur les grossesses précoces en milieu scolaire révélant que 54% des filles enceintes ne terminent pas leur scolarité, a appris l’APS.

’’Les études ont montré que près de 54% des filles qui tombent en état de grossesses abandonnent leur scolarité, 39% redoublent leur classe et souvent les filles sont obligées d’attendre deux ans pour reprendre’’, a déclaré l’inspecteur de l’enseignement moyen secondaire,  Mamadou Khouma, coordonnateur national du GEEP.

Il procédait samedi à Fatick à la restitution de l’étude menée en 2014 et qui a recensé 1971 cas de grossesses entre 2011 et 2014.

’’Le nombre de grossesses a augmenté entre 2011 et 2014. Cela veut dire que les grossesses précoces sont un facteur d’abandon et constituent un obstacle à l’éducation des filles’’, a,déploré M. Khouma.

’’Les études ont révélé  que les grossesses précoces constituent une
réalité dans notre système scolaire. Il faut dire que chaque année, des grossesses d’élèves sont enregistrées, des cas d’abandon liés à ces grossesses également’’, a t-il ajouté.

L’inspecteur a appelé à ’’un travail de sensibilisation’’ qui permettra à l’ensemble des acteurs de la communauté éducative de ’’prendre à bras le corps’’ ce phénomène.

Cette action de sensibilisation ’’doit être orientée envers tous les acteurs de la communauté éducative parce que la question de la sexualité constitue un sujet tabou’’, a souligné Mamadou Khouma. 

’’Cette question doit être dépassée et au sein de la famille, on (doit pouvoir) développer une éducation autour de la sexualité’’, a recommandé le coordonnateur du GEEP.

’’Il faudrait qu’au sein des établissements, les jeunes filles puissent apprendre sans peur, en toute sûreté pour améliorer le taux d’achèvement au niveau du moyen et du secondaire’’, a-t-il fait savoir
 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >