Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Une femme en monokini agressée en France: que s'est-il passé?


Une chose est certaine: une altercation a bien eu lieu à Châteauneuf-sur-Charente jeudi passé. En pleine polémique sur le burkini en France, une mère de famille, seins nus, aurait été agressée. Deux versions s'opposent et rien ne prouve que cette dramatique agression est liée à la pratique du topless.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 28 Août 2016 || 1161 Partages

Une femme en monokini agressée en France: que s'est-il passé?
Une mère de famille d'une trentaine d'années, qui se baignait seins nus avec son mari et ses trois enfants à Châteauneuf-sur-Charente, aurait été agressée jeudi passé. Cependant, plusieurs versions s'opposent, prévient Sud Ouest. En pleine polémique sur le burkini, il s'agit bien d'un nouvel incident dans un espace de baignade en France. 

Deux versions
Pour une partie des témoins, la situation a rapidement dégénéré alors que la mère de famille, seins nus, jouait au ping-pong. Un groupe d'adolescents lui aurait crié de cacher sa poitrine. La victime aurait ensuite été insultée et vivement bousculée, au point de se retrouver le nez en sang et de se faire arracher le bas de son maillot dans la mêlée.

Selon d'autres témoins, la mère de famille était "provocatrice". Elle aurait même lancé à un petit garçon de 10 ans qui l'observait: "Tu veux voir le reste?", avant de baisser sa culotte de maillot. La maman de l'enfant serait intervenue et les choses se seraient envenimées.

Aucune plainte, aucune interpellation
Samedi, un événement Facebook a été créé. L'opération "Seins nus" invite toutes les femmes à tomber le haut du maillot au Bain des Dames mercredi à Châteauneuf en signe de soutien. Néanmoins, il n'a pas encore été prouvé que cette dramatique agression est liée à la pratique du topless.

Les gendarmes, alertés par des témoins de la scène, se sont rendus sur les lieux après les faits, confirmant qu'une altercation avait bien eu lieu. Mais aucune plainte n'a été déposée. Il n'y a eu aucune interpellation.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :