Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



VOL DE CARBURANT : La brigade de recherches de Dakar met fin aux agissements d'une bande


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 15 Mai 2016 || 62 Partages

 

La brigade de Recherches de Dakar  vient encore une fois de porter un grand coup en mettant un frein aux agissements d’une  bande qui, deux ans durant, volait le gasoil de leur employeur. 

En effet, la société SODIAL employait un gardien qui y travaillait depuis dix ans. Ce gardien était secondé par un autre vigile d’une société de la place et ils prenaient ensemble leur tour de garde aux mêmes heures. 

Une complicité est ainsi née entre ces deux gardiens qui ont commencé à voler à gauche et à droite dans la société. 

Ils sont ainsi intéressés par le groupe électrogène de service et commencent à pomper le carburant pour le vendre à un chauffeur de taxi urbain au prix de cinq cent francs le litre. 

Ainsi, en deux ans, ils extorquaient pas moins de cent vingt litres tous les trois jours, soit deux cent quarante litres la semaine. Ce qui fait un total de quatre millions deux cent soixante trois mille deux cent litres de gasoil en deux ans. 

Lorsque les responsables de la société se sont rendu compte de ce vol, ils ont installé des caméras de surveillance qui ne serviront à rien parce que les gardiens prenaient la précaution de couper l’électricité avant d’accomplir leur besogne. 

De guerre lasse et soupçonnant leurs deux gardiens, les responsables de la société ont fini par porter plainte à la Brigade de Dakar Recherches où une enquête sera ouverte. 

La brigade de recherches a ainsi mis un système de surveillance et ce n’est qu’à la troisième nuit qu’elle portera ses fruits. En effet, vers minuit, les gendarmes ont remarqué que le courant avait été coupé. Au bout de deux minutes, un taxi s’est pointé devant les grilles de la porte d’entrée et deux individus ont commencé à y embarquer des bidons de dix litres de gas-oil. C’est l’occasion choisie par les gendarmes pour entrer en scène et les prendre la main dans le sac. 

Ils ont été arrêtés et se trouvent avec leur chauffeur de complice entre les mains de la justice et le préjudice de la SODIAL est estimé à deux milliards quatre cent vingt cinq millions sept cent soixante mille huit cent francs ( 2.425.760.800 francs) représentant le prix de  quatre millions deux cent soixante trois mille deux cent litres de gas-oil volés.  

dakaractu


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:36 Hausse du budget du ministère de la Santé