Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Veille de Korité au marché des HLM: Des perruques "cheveux naturels" louées entre 30.000 et 100.000 FCfa


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 5 Juillet 2016 || 1321 Partages

Veille de Korité au marché des HLM: Des perruques "cheveux naturels" louées entre 30.000 et 100.000 FCfa
Incroyable mai vrai. Au marché HLM de Dakar, des perruques "cheveux naturels" sont louées en toute discrétion aux filles qui sont intéressées. Cela pour une durée d'une semaine, moyennant 30 000 ou 50 000 FCfa, voire plus, selon les témoignages recueillis par le quotidien le Populaire. Selon la qualité des cheveux vendus entre 200.000 FCfa et 300 000 FCfa, la semaine de location peut se chiffrer jusqu'à hauteur de 100 000 FCfa. " Je loue seulement aux gens qui me sont familiers et en qui j'ai confiance. Par exemple, récemment j'ai loué une perruque à une femme qui baptisait. Et pendant trois jours, je lui ai laissé la perruque appelée Lase wig contre la somme de 75 000 FCfa. Soit donc 25 000 FCfa par jour. Et c'est parce que je la connais bien que je l'ai fait. Car cette perruque coûte cher et on ne peut pas la laisser de la sorte à n'importe qui", a confié une commerçante interrogée par le journal.

Une amende en cas de mauvais entretien

Selon une autre revendeuse de perruques, ce sont les cheveux semi-ondulés, l'ondulé et le frisé qui sont les perruques les plus prisées en cette veille de Korité pour les "loueuses". "La location de ces perruques n'est pas chère. Si c'est par exemple la longueur 14 frisé, on, la loue à 30 000 FCfa par jour. Et ça, si c'est une cliente accidentelle. Mais si elle est de la famille ou qu'elle est une habituée, alors on peut casser le prix jusqu'à 15 000 FCfa", explique-t-elle. "Mais, par mesure de prudence, ajoute-t-elle on fait payer les clientes à l'avance et on retient leur pièce d'identité. La cliente doit également entretenir la perruque durant la période de location et la ramener dans un état normal. Sinon, elle devra s'acquitter d'une amende..."

Leral

Dakarflash2



Nouveau commentaire :