Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Vendredi de vérité: le calme avant la tempête ?


C’est ce vendredi 9 juin que le ministère de l’Intérieur va publier les listes des partis et coalitions autorisées à participer aux élections législatives du 30 juillet prochain. Mais, cette publication très attendue par les responsables des différentes formations politiques risque de secouer la cohésion au sein de ces entités.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 9 Juin 2017 || 228 partages || 0 commentaires

Alors qu’elles n’ont pas encore été publiées, les listes électorales commencent déjà à secouer les fondements des alliances et autres partis politiques qui ont demandé à participer aux Législatives du 30 juillet prochain. 

En effet, dans certaines des murmures commencent à se faire entendre. Car, certains ténors, qui ont eu échos de l’absence de leur nom des listes, commencent à prendre leur distance envers le Pds, d’autres allant même jusqu’à publiquement dénoncer cette absence. 

D’ailleurs, certaines formations essaient d’anticiper les remous qui ne tarderont pas à apparaître. C’est dans ce cadre que leur communication tend à préparer les consciences sur le fait que tout le monde ne peut pas figurer sur les listes. 

D’autres partis ont inscrit dans leur agenda, des séances d’explication dans les contrées où les les investitures auront laissé des séquelles. 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :