Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Vers un programme de santé bucco-dentaire au bénéfice des 5-13 ans à l'école


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 17 Octobre 2015 || 11 Partages

Vers un programme de santé bucco-dentaire au bénéfice des 5-13 ans à l'école
Un programme social visant à faire la promotion de la santé buccodentaire des enfants âgés de 5 à 13 ans va être financé au Sénégal par l’Union nationale de l’industrie dentaire italienne (UNIDI), pour une période de trois ans, a annoncé, samedi à Dakar, le docteur Awa Guèye, chef de la division santé buccodentaire au ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Cette structure italienne "accepte de faire un programme social pour venir en aide à la petite enfance en milieu scolarisé. Le programme vise à inculquer des techniques et savoir-faire aux éducateurs qui sont dans les écoles avec les enfants, afin de leur faire changer de comportement pour une meilleure hygiène buccodentaire", a-t-elle déclaré.

Mme Guèye intervenait au cours de la première édition du Salon dentaire international en Afrique, organisé à Dakar, sur le thème "Odontologie et Innovation : quels investissements pour l’Afrique". 80 industriels venant de 15 pays du monde sont venus exposer des produits et matériels dentaires au cours de cette manifestation.
 
Selon le chef de la division santé buccodentaire au ministère de la Santé et de l’Action sociale, ce programme cible les enfants des écoles maternelles et primaires âgés de 5 à 13 ans. "Ils pourront jouer le rôle de relais auprès de leurs familles" à la fin de leur formation qui va durer 3 ans, a relevé Awa Guèye.

"Ce sera aussi un programme où il sera question de renforcer les capacités des professionnels dentistes sur les techniques de promotion dentaire au niveau de la communauté et aussi d’essayer d’avoir des statistiques suivant les normes de l’OMS en milieu de la petite enfance", a-t-elle indiqué.
 
Le docteur Guèye précise que ce projet se déroulera au Sénégal, avec l’Association nationale des chirurgiens dentistes, l’Agence nationale de la case des tout-petits, les inspections des écoles, des experts venant de l’Italie et d’autres partenaires.
 
Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, s‘est pour sa part félicitée de la tenue de ce salon au Sénégal et du fait que la capitale sénégalaise "va être le théâtre, pendant trois jours, d’échanges sur des thèmes divers qui vont bénéficier aux pays du continent".

"On ne peut pas parler de développement sans parler de santé. Car quand on fait le bilan des "pathologies dentaires dans un pays, on se rend compte de son niveau de développement", a-t-elle dit, saluant le volet social de ce projet consacré à la petite enfance

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >