Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Victoire écrasante en vue pour Aung San Suu Kyi


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 9 Novembre 2015 || 8 Partages

Victoire écrasante en vue pour Aung San Suu Kyi
La Ligue nationale pour la démocratie (LND) a remporté 15 des 16 premiers sièges de députés annoncés lundi par la commission électorale, qui s'est lancée dans une long égrenage des résultats, incluant pêle-mêle chambre haute et basse du Parlement national, et assemblées régionales.

Cela pourrait prendre des heures. Et les résultats définitifs des jours.

"Je pense que le peuple a déjà une idée des résultats même si je ne dis rien", avait déclaré Aung San Suu Kyi dans la matinée lors d'une brève apparition au balcon des locaux de son parti, recouvert d'une immense affiche rouge la représentant sous la figure tutélaire de son père, le général Aung San, architecte de l'indépendance de l'ancienne colonie britannique, assassiné alors que Suu Kyi était enfant.
Aung San Suu Kyi prudente 
Arrivée aux marches du pouvoir après des décennies de dissidence (dont plus de 15 ans en résidence surveillée), la "Dame" d'aujourd'hui 70 ans a joué la prudence jusqu'ici, dans l'attente de résultats complets. Les premières circonscriptions tombées sont en effet dans la région de Rangoun, traditionnellement pro-LND.

Le parti au pouvoir, l'USDP, créé par d'ex-généraux pour assurer la transition, a reconnu de premiers revers: le président de la chambre basse du Parlement, Shwe Mann, s'est incliné face au candidat de la LND dans la région de Phyuu, dans le centre du pays. Le président du parti, Htay Oo, et plusieurs poids lourds du parti se sont fait balayer. Mais la LND affirme avoir remporté au niveau national plus de 70% des sièges. Un chiffre impossible à confirmer de source indépendante.

Le scrutin de dimanche en lui-même s'est globalement bien déroulé et quelque 80% des plus de 30 millions d'électeurs se sont rendus aux urnes.

La LND de Suu Kyi a besoin de remporter quelque 330 sièges dans les deux chambres (soit 67% d'après ses calculs) pour avoir la majorité. L'enjeu derrière les législatives est l'élection par le Parlement du chef de l'Etat début 2016.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :