Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Vidéo pornographique - Le juge tacle la victime : "Tu acceptes d’ouvrir tes parties intimes pour l’envoyer à un homme. Tu n’as pas honte de..."


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 15 Juillet 2016 || 11204 Partages

Vidéo pornographique - Le juge tacle la victime : "Tu acceptes d’ouvrir tes parties intimes pour l’envoyer à un homme. Tu n’as pas honte de..."

Le verdict est prévu mardi 19 juillet 2016. Les six prévenus poursuivis pour une affaire de distribution d’images contraires aux bonnes mœurs, sont composés de 6 jeunes dont 4 filles et 2 garçons, ils avaient bénéficié d’une liberté provisoire avant d’être arrêtés par la police des Parcelles assainies et confiés à la Brigade des mœurs de Dakar.

“ Tu acceptes d’ouvrir tes parties intimes pour l’envoyer à un homme .Tu n’as pas honte de te mettre nue en te faisant filmer. Cette vidéo peut parcourir  le monde entier. Et dans l’avenir comment vas tu faire ? “, sermonne le Juge à l’une des prévenue, Ramatoulaye A. D. Mêmes remarques et conseils de la part du Procureur qui s’est indigné de la diffusion de ce film à caractère pornographique. Mais la fille en voile n’a pas pipé mot. Contrairement à Tida qui a révélé sans complexe le déroulement des faits. ” C’est elle qui m’a demandé de la filmer toute nue après d’envoyer la vidéo à son ami en France. C’est quand elle a commencé à se masturber que j’ai compris que ce n’était plus un jeu ” Elle ajoute qu’elle a envoyé la vidéo via l’application Whatsapp, et c’est par la suite que son téléphone s’est égaré.

Cette perte du téléphone a conduit à leur inculpation, car il tombe sur la main de Moustapha Mengue qui l’a partagé avec les autres prévenus conduisant l’affaire devant la police des Parcelles assainies. Il s’agit de Mohamed Y. B, Ndeye M. D, Ida G, Mohamed S. Viviane S. Le hic c’est que ce premier a complètement disparu des radars de la police

Les avocats ont tous plaidé la relaxe de leur client en plaidant que transmettre et diffuser sont différents. Les prévenus avaient une cible privée mais ils ne visaient pas le public. En outre, ils précisent que les faits sont condamnables moralement et religieusement, mais ici c’est le Tribunal, il faut dire le droit pénal.

Selon un des avocats: ” rien n’interdit de s’enfermer dans une chambre et de se filmer nu “. Il a plaidé pour une sanction thérapeutique.


Dakarflash2




1.Posté par seye nafi le 15/07/2016 19:42
ou va le pays chers avocats pensez au futur de ses enfants je pense qu'ils méritent une punition sévère qui leur fera oublier ses insanités

2.Posté par matar tall le 18/07/2016 01:04
c est un acte contre nature on doit les corrigés sévèrement avec amende si non il y aura des récidive

3.Posté par Nabouja le 19/07/2016 01:34
Svp qui peu m'envoyer la vidéo

Nouveau commentaire :