Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Viol au Tchad: après une vague de manifestation cinq personnes ont été arrêtées


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 17 Février 2016 || 385 Partages

Viol au Tchad: après une vague de manifestation cinq personnes ont été arrêtées
DakarFlashNEWS - L'affaire a fait beaucoup de bruit. Le Tchad qui traverse des moments difficiles de tensions sociales est également un pays où le viol est un sujet très tabou. Suite au viol de la fille d'un des candidats à la présidentielle, 500 jeunes ont manifesté hier, d'abord devant le domicile de la jeune fille puis en direction du palais de justice avant d'être dispersés par la police.
Une manifestation inédite à N’Djamena en guise de soutien à Zouhoura, une jeune lycéenne de 16 ans séquestrée et violée la semaine dernière par des fils de dignitaires du pouvoir. Si l’affaire du viol de cette adolescente a suscité tant de soulèvements c'est en partie dû à la vidéo de son viol qui a été publié sur les réseaux sociaux.
A cela vient s'ajouter le comportement de la justice suite à la plainte déposée par les parents de la victime. Dakarflash vous révèle que La police voulait fermer les yeux sur cette affaire. Ce qui a poussé beaucoup de lycéens ainsi que l'association des femmes pour le développement et la culture de la paix au Tchad à manifester en honneur de Zouhoura. Toute cette solidarité et ces mouvements vont pousser Le président du Tchad Idriss Debi à dénoncer dans un communiqué un acte barbare ignoble et innommable tout en promettant que justice sera rendue.
Pour l'heure cinq personnes ont été interpellés et déférés devant le parquet de N’Djamena. Quatre autres jeunes hommes recherchés seraient sur le point d’être arrêtés. Cette affaire qui n’est pas une première au Tchad pourrait permettre de lever le tabou du viol dans le pays.

Khadija Dieye

Dakarflash2



Nouveau commentaire :