Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Viol sur une déficiente physique: Le père de famille M Dièye condamné à 5 ans de prison


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 26 Juillet 2016 || 540 Partages

 

Sauf retournement de situation, le sieur Mass Dièye devra avoir du mal pour identifier ses six gosses. Condamné à 5 ans de prison, l’homme avait usé de la force et de la contrainte pour s’accoupler avec la dame Fatou Amar, une malade de cœur âgée de 25 ans. Les faits se sont déroulés 30 mai passé au niveau de la Médina.

En effet il est ressorti des débats d’audience pour la manifestation de la vérité que c’est alors qu’elle attendait un bus pour rentrer chez elle, après avoir été consulté par son médecin que la dame Fatou Amar a été approché par le sieur Mass Dièye. Celui–ci commence par l’interpeller par un autre nom, la dame répond en lui faisant comprendre qu’il s’était trompé de personne. La discussion ainsi nouée, Fatou se confie à Mass en lui disant qu’elle était fatiguée, qu’elle souffre de problème cardiaque. C’est dans ces entrefaites que Mass l’a invité à aller se reposer chez lui à la Médina. Ainsi Fatou, insouciante de ce qui l’attendait, décide de suivre Mass pour se reposer avant de poursuivre son chemin.

Arrivé à destination, Mass invite la jeune fille dans sa chambre et ferme la porte à clef. La victime lui demande d’ouvrir la porte mais Mass en bon truand répond que c’est pour éviter que le voisinage le dérange vu qu’il est un bienfaiteur dans le quartier. Par la suite, le père de famille sort son ordinateur et démarre une vidéo pornographique, histoire d’appâter sa victime. Aussitôt, la jeune fille, se sachant en danger décide de quitter les lieux. Mais c’était sans compter sur la détermination de son bourreau qui la projette au lit, la déshabille avant de la violer. Elle ira par la suite porter plainte et le sieur Mass Dièye est arrêté.

Interpelée à la barre du tribunal, la jeune fille est restée fidèle à ses propositions lors de l’enquête.  « Il m’a trouvé devant l’hôpital Fann où j’attendais mon bus pour renter chez moi. Il m’a interpelé et au cours de nos discussions je lui ai dit que j’étais fatigué et que je voulais me reposer. C’est ainsi qu’il m’a invité à aller me détendre chez lui à la Médina. Mais quand nous somme rentrer la chambre, il a fermé la porte, m’a ôté mes habilles de force et m’a violé » a expliqué la victime.

Une déclaration que le prévenu s’est empressé de dégager en touche : « Je ne connais pas cette femme, je pense l’avoir vu seulement deux fois. La première fois elle me demandait de lui offrir 500 Francs parce qu’elle avait des problèmes, ce que je fais. La deuxième elle est revenue me demandé de lui offrir dix mille Francs, je lui ai répondu que je n’avais pas cette somme avec moi. Je n’ai jamais touché à cette fille, je ne comprends pourquoi elle m’accuse » a déclaré le prévenu.

Prenant ses réquisitions dans cette affaire de viol, le maitre des poursuites a  convoqué les dispositions de l’article 320 du Code Pénal. Ainsi après avoir expliqué le pourquoi la constance des faits ne souffrait d’aucune obscurité, le procureur a demandé au tribunal de condamner le sieur Mass Dièye à une peine d’emprisonnement de 6 ans fermes.

La défense en ce qui la concerne s’est interrogée sur la bonne foi de la dame Amar et sur l’absence de preuve. Et Maitre Mbengue de se demander ce que faisait la dame Amar dans la chambre et dans le lit de son client pour y être violée si elle n’était pas consentante.  Après délibéré, le tribunal a condamné le sieur Mass Dièye à 5 ans de prison pour le délit de viol.

jotay.net


Dakarflash2



Nouveau commentaire :