Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Violences du BP du 5 mars 2016 : Ousmane Tanor Dieng et Khalifa Sall « devant » à la Dic, pour une confrontation


La Division des investigations criminelles (Dic) reprend du service. Loin s’en faut ! En effet, Actusen.com a appris, tard dans la soirée de ce 02 janvier 2017, que les flics viennent de remettre des convocations aux proches de Khalifa Sall, maire de Dakar, dans le cadre de l’affaire des violences du 5 mars 2016, lors du Bureau politique du Parti socialiste à la Maison du Ps, à Colobane.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 3 Janvier 2017 || 21 partages || 0 commentaires

Les enquêteurs de la Division des investigations criminelles vont entendre des proches de l’édile de la capitale, ainsi que ceux du Secrétaire général national des socialistes. Ils vont, à cet effet, procéder à des confrontations. Au centre de celles-ci, figureront le maire de la Médina, Bamba Fall, ainsi que le Directeur de Cabinet de Khalifa Sall, en l’occurrence Birane Kane Ndiaye.

D’après les mêmes sources de Actusen.com, dans le camp d’Ousmane Tanor Dieng, c’est le maire de Dakar Plateau, pour ne pas citer nommément Alioune Ndoye, ainsi que le maire de Grand Dakar, Jean Baptiste Diouf qui seront auditionnés par les policiers.
Ces deux proches d’Ousmane Tanor Dieng devront croiser le fer avec Bamba Fall et Birane Kane Ndiaye, qui refusent aujourd’hui plus qu’hier de troquer leurs certitudes d’hier contre les lambris de la Mouvance présidentielle. C’est le 04 janvier prochain, soit ce mercredi, que les différents protagonistes se rencontreront.

Pour les Livres d’Histoire, c’est ce jour-là que Tanor, Serigne Mbaye Thiam et Wone ont été lapidés puis enfermés dans une cage, pour avoir osé ça
Pour rappel, c’est lors de la réunion du Bureau politique du Parti socialiste tenue à la veille du référendum du 20 mars, pour décider de la posture à adopter pour la formation de Feu Léopold Sédar Senghor, que des violences avaient émaillé la rencontre.
Ce jour-là, Ousmane Tanor Dieng, chef de file des Verts, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, ainsi que le volubile et expansif responsable socialiste des Parcelles assainies, Mamadou Wone ont été lapidés, comme jamais ne l’aurait été Satan. Puis ils ont été enfermés dans une petite pièce au sein de la Maison du Ps qui n’a rien à envier à une cage. Où on aurait enfermé un oiseau désireux de se tailler.
Ousmane Tanor Dieng et ses amis sont accusés de vouloir céder le Ps au Président Macky Sall, dans la perspective de la Présidentielle de 2019.

Depuis lors, la Direction du Ps semble ne point pouvoir avaler cette amère pilule et en veut terriblement au camp de Khalifa Sall, qu’elle considère comme étant l’auteur de ces violences. A tort? Allez savoir ! Seule l’enquête de la Dic, au détour de cette confrontation qui n’est ni plus ni moins qu’un face-à-face, par personnes interposées, entre Ousmane Tanor Dieng et Khalifa Sall, pourra édifier la lanterne de l’opinion. 
Actusen

Dakarflash6



Nouveau commentaire :