Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Visite de Barack Obama à Hiroshima, dans un Japon où l'atome est tabou


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 28 Mai 2016 || 357 Partages

Barack Obama, serrant dans ses bras un survivant de la bombe nucléaire américaine, larguée sur la ville d'Hiroshima en août 1945. C'est l'image qui restera de la visite du président des Etats-Unis, vendredi 27 mai, dans la « ville martyre » du Japon. La première visite d'un chef d'Etat américain en exercice à Hiroshima fut riche en symboles, mais aussi en bonnes intentions.

A Hiroshima, Barack Obama a abordé un thème qui lui tient à cœur, celui du désarmement nucléaire, même s’il n’a rien accompli de concret vers ce monde sans armes nucléaires auquel il aspire, depuis qu’il est à la Maison Blanche.

Bien au contraire, les Etats-Unis ont encore investi des sommes considérables dans la modernisation de leur arsenal nucléaire, estime la presse japonaise.

La Corée du Nord elle qualifie la présence de Barack Obama  à Hiroshima de « calcul puéril ». Le président américain, aux yeux de Pyongyang, est un fanatique de la guerre nucléaire.

 
U.S. President Barack Obama (L) hugs with atomic bomb survivor Shigeaki Mori as he visits Hiroshima Peace Memorial Park in Hiroshima, Japan May 27, 2016.
 
REUTERS/Carlos Barria

Le Japon, et ses relations intimes avec l'atome

En appelant l’humanité à résister au recours à l’arme atomique, Barack Obama, paradoxalement, trahit la dépendance duJapon  envers le parapluie nucléaire américain pour sa sécurité, écrit le journal économique Nikkei.

Ce journal évoque l’ambiguïté du Japon dans le domaine du désarmement nucléaire, alors que l’opposition prête des intentions au Premier ministre Shinzo Abe en la matière.

S'il veut réviser la Constitution pacifiste, aux termes de laquelle le Japon renonce à la guerre pour résoudre des conflits, pense-t-elle, c'est pour doter le cas échant le pays d'Hiroshima de l’arme atomique.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >