Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Visite de la délégation Gouvernementale à Oudalaye : Une Enveloppe de 10 millions pour soulager les victimes des dégâts des fortes pluies


Après les dégâts des fortes pluies à Oudalaye, l’heure est au bilan. Les populations dénombrent les décombres. La délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo s’est rendue hier à Oudalaye pour présenter les condoléances de l’Etat suite au drame survenu dans la localité la nuit du lundi dernier. ADD a offert au nom du gouvernement une enveloppe de 10 millions et annoncé une batterie de mesure pour le désenclavement de la zone.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Juin 2017 || 350 partages || 0 commentaires

L’hélicoptère du ministre de l’intérieur en compagnie de Dr Anta Sarr Diacko, déléguée générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale, de Monsieur Pape Gorgui Ndong, ministre délégué auprès du ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, en charge de la question des inondations, a atterrit à l’aérodrome de Ourossogui vers 13h avant de faire cape sur Oudalaye vers 15 heures, accompagnés du Gouverneur de Matam et du Président du conseil départemental de Ranérou, Aliou Dembourou Sow. 
 

Pendant au moins une demi-heure, les hélices de l’hélico ont tourné pour survoler la zone sylvo pastorale avant d’atterrir à Oudalaye. 
 

Cette localité donne l’air d’un véritable Oasis niché dans la réserve forestière du Ferlo, une  zone fertile dans une étendue de terrains arides, Oudalaye, ce village perdu dans le ferlo reste toujours à l’Etat traditionnel. Il est rare de voir des constructions en ciment. Pour faute de moyens et l’enclavement de la zone, les habitats sont pour la plupart  construis en banco, des cases aux toits de chaumes tels sont les abris de la localité. 
 

Il y a absence notoire d’infrastructures, pas d’électricité, d’ailleurs durant le mois de Ramadan, une seule barre de glace est vendue à 250 frs confie un habitant du village. En plus de l’absence d’éclairage, la localité reste très enclavée. 
 

Mais, avec l’arrivée du ministre de l’intérieur, l’espoir renaît dans la zone. En plus d’une enveloppe de 10 millions offerte aux populations répartie ainsi qu’il suit : 05 millions pour les familles éplorées, 04 millions pour les sinistrés, (les concessions dont les bâtiments sont effondrés), plus de la dizaine et un million pour les deux blessés graves pour leur prise en charge médicale. 
 

Le Ministre a également annoncé que sur instruction du chef de l’Etat, le Gouvernement s’engage  à mettre en place des pistes praticables devant rallier Ranérou-Oudalaye et de l’autre coté, Ranérou-Vélingara Ferlo pour le désenclavement de la zone du Ferlo érigée en département par l’ancien président Me Abdoulaye Wade en 2002. 
 

Après la visite chez les victimes pour constater les dégâts, la délégation a présenté les condoléances du gouvernement aux familles éplorées. 
 

Le notable Hamidou Sy, l’un des plus sinistrés car ayant perdu ses petits-fils s’en remet à Dieu. Il a exprimé sa gratitude à l’endroit du peuple sénégalais et de l’ensemble des familles religieuses qui ont tous exprimé leur compassion suite à cette tragédie. 
 

Par ailleurs, l’infirmer chef de Poste, Samba Ba a pour sa part exprimé ses regrets. Selon lui, s’il y’avait des blessés graves, il serait impossible pour la structure sanitaire de les sauver. 
 

Le poste de santé de Oudalaye qui dépend du district sanitaire de Ranérou est en effet malade selon son ICP. Des bâtiments à l’état de délabrement avancés, un plateau médical très bas. En cette période de début d’hivernage, le paludisme pourrait faire des ravages car il n’y a même pas assez de médicaments dans le poste de santé nous a-t-il signalé. 
 

D’autres parts, les femmes de cette zone enclavée pleurent également leur évacuation au besoin en cas de problèmes liés à l’accouchement. Il s’y ajoute qu’elles sont reléguées au second plan. « On se bat matin et soir en travaillant sur la terre à travers des jardins initiés dans le cadre de nos associations de quartiers, mais on a jamais reçu de l’aide venant de l’Etat, aucun soutien de la part des autorités politiques, nous voulons des financements, travailler et gagner dignement notre vie pour s’épanouir », a notamment dit une dame de la localité, Madama Dieynaba Guissé. 
 

Il faut le dire, l’administration territoriale sous la houlette du chef de l’exécutif régionale de Matam, Monsieur Oumar Mamadou Baldé avec l’ensemble des services déconcentrés de l’Etat, de Kanel à Ranérou en passant par Matam, tous se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux populations de Oudalaye. 
 

Pour rappel, les pluies diluviennes tombées dans la nuit du lundi au mardi dernier ont causé la mort de 6 personnes suite à l’effondrement de leur bâtiment consécutif aux fortes précipitations. Le chef de l’Etat, Macky Sall a envoyé dans l’urgence une délégation conduite par le ministre de l’intérieur pour présenter leurs condoléances et apporter le soutien de l’Etat. Reste maintenant à savoir à quant les véhicules « Oppou Yaha » (transport de la zone) vont rouler sur leurs  pistes latéritiques… 
 



Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >