Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Viviane Bampassy pour une dématérialisation du du processus d'évaluation des agents de l'Etat


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 3 Février 2017 || 33 partages || 0 commentaires

La ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public, Viviane Laure Elisabeth Bampassy, a souligné, vendredi à Dakar, la nécessité d’aller vers la dématérialisation et la déconcentration du processus d’évaluation des agents de l’Etat.
 
‘’Nous sommes, aujourd’hui, dans l’air du numérique et il est important que l’administration puisse les [les nouvelles technologies] utiliser pour améliorer ses performances en allant vers la dématérialisation de ce processus d’évaluation’’, a-t-elle dit.
 
Elle s’exprimait au terme d’une visite des travaux des commissions administratives paritaires (CAP).
 
Les CAP sont composées de 686 commissaires et concourent à l’avancement des agents de l’Etat au cours de leur carrière. Les dernières élections aux CAP et Conseil de discipline remontent à 2004, date depuis laquelle il n’y a eu que des commissions ad hoc. 
 
Mais le 20 avril 2016, des élections ont été organisées pour évaluer les commissions antérieures. Et la date du 21 novembre 2016 avait été arrêtée pour le début des CAP. Le processus qui arrive à terme concerne aussi bien les agents hors enseignement que les agents de l’éducation.
 
C’est dans ce contexte que la ministre de la Fonction publique est venue s’enquérir des travaux des commission qui, depuis le 23 janvier, évaluent des enseignants (maîtres et professeurs) au nombre de 15.088.
 
 ‘’ Nous sommes en train d’y réfléchir et nous avons au niveau du ministère le projet du fichier unifié des agents de l’Etat. Autre aspect qui me semble important, c’est aussi d’aller vers une déconcentration, mais il faudra, avant, prendre en compte tous les paramètres’’, a dit Viviane Laure Elisabeth Bampassy .
 
Selon elle, avec la dématérialisation et la déconcentration, le travail sera plus transparent, plus performant. ‘’Nous allons évaluer la commission pour mettre en perspective ces améliorations’’, a-t-elle ajouté.
 
S’adressant aux commissaires, Viviane Bampassy a soutenu qu’ils font un "travail fastidieux, difficile et minutieux", car ils ont la responsabilité de la carrière de leurs collègues. A cet effet, elle les a invités à faire des ‘’évaluations objectives’’.
 
‘’On se rend compte que tous les agents de l’Etat, lorsqu’ils doivent compétir, ont sur leur fiche 19, 99. Et c’est pour cela que j’appelle les représentants des agents de l’Etat et les syndicats à ce que nous puissions ensemble, comme nous l’avons fait dans ce processus, porter cette question’’, a-elle dit.
 
La ministre de la Fonction publique a aussi insisté pour qu’à l’issue de cette session, une évaluation soit faite pour les CAP et pour les agents qui n’ont pas concouru faute de note.
 
‘’Il faut que nous sachions qu’elle est la responsabilité du personnel de l’agent. Des délais ont été donnés, on a suffisamment communiqué. Il y a, certes, une responsabilité de l’Administration, mais aussi de l’agent qui doit savoir qu’il s’agit de sa carrière et qu’il doit suivre tout ce qui est système de notation’’, a-t-elle dit.

APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :