Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Vol en réunion au Lycée Camp Marchand de Rufisque : Pour rémunérer un marabout, quatre candidats au Bac dévalisent le bureau du proviseur


Un inédit vol en réunion défraie la chronique à Rufisque. Il s’agit de la piètre prouesse signée quatre candidats au Bac qui ont dévalisé le bureau du proviseur du lycée Camp Marchand, pour payer un faiseur de miracles. Ils ont été déférés au parquet de Dakar.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 2 Août 2016 || 644 Partages

Vol en réunion au Lycée Camp Marchand de Rufisque : Pour rémunérer un marabout, quatre candidats au Bac dévalisent le bureau du proviseur
  1. B. F et ses trois camarades d’infortune, A. S., M. M. et A. S, tous candidats au Baccalauréat 2016, ont atterri en prison, au lendemain de l’examen, pour vol en réunion commis la nuit avec effraction et escalade dans un établissement scolaire.

Dans la nuit du 12 au 13 juin dernier. M. B. F et ses trois camarades, tous domiciliés au quartier Arafat de Rufisque, voulaient à tout prix obtenir le Baccalauréat. Pour ce faire, les quatre compagnons conviennent, en sus des révisions, de recourir à des pratiques mystiques. Ainsi, sollicitent-ils les services d’un marabout établi à Sangalkam. Le faiseur de miracles leur réclame 42 000 FCfa. Fauchés comme des rats d’église, sans les moyens de leurs ambitions, ils décident de commettre un larcin, brader le butin, pour rémunérer le marabout. Un subterfuge parfaitement déroulé dans la nuit du 12 au 13 juin dernier. Le groupe dirigé par M. B. F escalade le mur de clôture du lycée Camp Marchand, défoncent la fenêtre du bureau du proviseur et fait main basse sur 3 imprimantes, 2 écrans plats, 1 unité centrale, 1 ordinateur portable et des rouleaux lasers, avant de vider les lieux. Le vol constaté, le proviseur saisit la police d’une plainte. Au cours de leur enquête, les hommes du commissaire Niasse prennent langue avec des commerçants spécialisés dans la vente de matériel informatique. Une stratégie concluante.

L’un d’eux avait reçu, dans son commerce, M. B. F qui lui a proposé une imprimante. Le jeune voleur a été cueilli au lendemain du Bac. Interrogé, il passe aux aveux et balance ses acolytes qui, interpelés, seront placés en garde à vue. Les limiers ont également mis la main sur leurs deux receleurs, établis à Rufisque. Tout ce beau monde a été déféré au parquet de Dakar, pour vol aggravé et recel.

L'obs


Dakarflash2



Nouveau commentaire :