Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Vols multiples: Comment une bande de 5 femmes a été démasquée grâce à des cameras de surveillance…


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 28 Juin 2016 || 3051 Partages

C’est une bande de 5 femmes accusées de vols multiples par des commerçants que la police de Pikine a neutralisé ce vendredi 24 juin.  F. Mbengue alias Mariama Diagne présumée chef de gang, R. Mbengue, A. Thiam, M. Ndir et P. Ndoye ont été arrêtées pour avoir volé prés d’un million FCFA dans des magasins. Elles auraient mis en place des techniques pour voler les commerçantes. Elles ont ainsi été déférées au parquet pour associations de malfaiteurs et vols multiples.

Le 1er juin, la bande vole 360.000f CFA à un commerçant au HLM6

En effet, le mercredi 1er juin, vers 10 heures, la bande de F. Mbengue se serait rendu au magasin de tissus de valeur du sieur I. Fall sis aux HLM6. Trouvant la gérante seule dans le magasin, F. Mbengue et Cie en ont profité pour faire leur coup.

«F. Mbengue est venue à plusieurs reprises dans mon magasin. La première fois, elle m’a dit qu’elle voulait savoir quels sont les genres de tissu dont je disposais parce qu’elle, avait une sœur qui devait baptiser son bébé. La deuxième fois, elle est venue avec sa bande en me faisant croire que l’une d’entre elles devait se marier et qu’elle voulait des tissus Getzner de couleurs rouge et blanc. Au final elle a désisté en disant que la fille avait finalement changé d’avis«, a déclaré I. Fall aux enquêteurs.

» La troisième fois, j’étais en route pour rejoindre mon magasin. Elles ont trouvé ma gérante seule là-bas. F. Mbengue a eu l’audace de lui dire qu’elle était ma sœur en lui montrant mon numéro de téléphone personnel. Elles sont parvenue à leur fin en troublant ma gérante avec leurs multiples choix. Elle ont ainsi réussi a emporté un rouleau de basin Getzner de 30 mètres; soit une valeur de 360.000 F cfa.  J’ai porté plainte le même jour au poste de police des HLM «, a poursuivi M. Fall.

Le 7 juin, la bande vole 225.000f CFA dans un magasin au marché Thiaroye

Le mardi 7 juin, la bande change de destination. Vers 11 heures elle se rend au marché Thiaroye. Elle s’introduit ainsi dans le magasin d’une dénommée M. Gueye.

«Elles étaient 3 femmes. L’une d’entre elles ( R. Mbengue) m’a demandé 2 mètres de Getzner et m’a payé 5.000f. Trente minutes après, elles sont revenue et repartie sans rien dire.  A ce moment-là,  j’étais à la devanture de mon magasin. Au moment où je suis rentré dans la boutique pour ranger la marchandise, j’ai constaté que 3 tissus bassins d’une valeur de 225.000f CFA ont disparu. Je suis sortie pour les poursuivre en vain. J’ai ensuite porté plainte au poste de police de Pikine«, a expliqué M. Gueye.

«Le lendemain, elles sont revenue pour refaire le même forfait. Je les ai interpellé mais elle ont réussi a prendre la fuite«, a poursuivi la victime.

Le 24 juin, la bande a finalement été démantelée grâce à des caméras de surveillance

Le 22 juin, la bande réussit son 3 ème coup à Hann Mariste. Elle vole ainsi 200.000 F, CFA dans un magasin appartenant à Aminata Thiam.

Le 24 juin, la nommée F. Mbengue, présumée chef de gang revient sur les lieux. Malheureusement, elle a été reconnue par la propriétaire du magasin.  Arrêtée, elle a ainsi indiqué les lieux où se trouvait le reste de sa bande.

«Dans la journée du 22 juin, à mon arrivé au magasin vers 11 h, j’ai constaté la disparition de deux rouleaux de tissus d’une valeur de 200.000f CFA. J’ai consulté la vidéo de surveillance et j’ai vu que des femmes avaient subtilisées les tissus. Le 24 juin, vers 17 h , l’une d’entre elles F. Mbengue alias Mariama Diagne accompagnée de 3 autres femmes est revenue.  Je les ai interpellées en leur pressentant la vidéo.  Elles ont pu s’enfuir sauf F. Mbengue par ce que mon fils l’avait enfermé dans les toilettes. C’est ainsi que j’ai appelé la police qui est venue la chercher«. A expliqué A. Thiam aux enquêteurs.

Elles reconnaissent les faits qui leurs sont reprochés 

Interrogé par les éléments de la police de Pikine, elles ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés. D’ailleurs, elles ont été condamnées à plusieurs reprises pour association de malfaiteurs ont-elles faits savoir aux éléments de la police de Pikine.

F. Mbengue quant à elle soutient que les vols commis leur ont été commandités par une certaine N. Sarr qui aurait pris la fuite tout de suite après avoir eu l’information selon laquelle le bande a été arrêtée par la police de Pikine. Face à la mère des preuves -l’aveu selon les enquêteurs- et confondues par tant de preuves irréfutables, elles ont été remises au parquet qui les inculpées pour associations de malfaiteurs et vols multiples.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >