Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Vote des militaires et paramilitaires : La Cena satisfaite du déroulement du scrutin


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 14 Mars 2016 || 18 Partages

Le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), Doudou Ndir, s’est félicité, samedi, du bon déroulement du vote des militaires et paramilitaires à l’école Moustapha Diop, ex-école Faidherbe. «Le vote se déroule bien jusque-là. Le cadre est un peu étroit, mais à l’intérieur du centre, il y a suffisamment d’espace pour que les électeurs puissent voter paisiblement», a-t-il dit au terme d’une visite dans le centre. Le centre de vote El Hadji Moustapha Diop compte six bureaux de vote pour plus de 4 000 militaires et paramilitaires inscrits sur les listes électorales. Doudou Ndir a indiqué que la Cena, les courants du «Oui» et du «Non», ainsi que les superviseurs sont présents dans l’ensemble des bureaux de vote, ouverts depuis 8 heures. «Il n’y a aucun incident depuis le démarrage et j’espère qu’il en sera ainsi pour le 20 mars», a dit le président de la Cena, estimant que le défi de l’organisation des élections a été relevé par le ministère des l’Intérieur et de la sécurité publique. 

LINGUERE

28% de taux de participation

C’est parti pour le scrutin référendaire du 20 mars 2016 avec le vote des militaires et paramilitaires. L’unique bureau du département  a accueilli les militaires et paramilitaires en service dans le département. Le bureau de vote, sis au Lycée Alboury Ndiaye, a ouvert ses portes, selon son président, à 8H avant-hier, samedi 12 mars. A en croire le président du bureau de vote, sur les 55 inscrits, viennent s’ajouter 11 autres qui se sont présentés avec  leurs ordres de mission. Ils sont en service dans la brigade de Yang-Yang, à l’Escadron d’intervention et de surveillance et au camp de Dodji. Au premier jour, le bureau a enregistre 7 votants et 12 au deuxième jour, soit un total de 19 votants ce qui donne un taux de 28,78.

PAPA IBRA NDIAYE

KAFFRINE

4 votants, dont Oumar Maal, patron de la Police, sur 125 inscrits

A l’instar des autres régions du pays, les militaires et paramilitaires de Kaffrine sont passés aux urnes pour accomplir leur devoir civique en vue du référendum du 20 mars prochain. Et selon Elimane Malick Gaye, président de la Commission électorale départementale autonome (Ceda), sur 125 inscrits, seuls 4 ont voté. Et 9 autres personnes, dont le directeur général de la Police, Oumar Maal, qui revenait d’une tournée à Tambacounda, ont voté, sur présentation d’un ordre de mission. Ce qui fait un total de 13 votants, pour le samedi et le dimanche.

MARIAMA GUEYE

THIES

Sur 2225 inscrits, seuls 223 ont voté

Les militaires et les paramilitaires se sont fait fortement désirer. Les votants venaient timidement accomplir leur devoir civique. Dans ce centre unique du département de Thiès, 2225 se sont inscrits sur les listes électorales. Malheureusement, au terme des deux jours du scrutin, samedi et le dimanche, un faible taux de participation a été noté. Seuls 223 votants ont été enregistrés dans les 4 bureaux de vote, soit un pourcentage de 10,23 %. Sur les 2225 inscrits, 38 autres, en mission à Thiès, sont venus s’ajouter. Ils ont voté munis de leurs ordres de mission. Au bureau 1, sur 553 inscrits, seuls 53 ont voté. Au bureau 2, sur 561 inscrits, seuls 69 ont voté. Toutefois, 17 autres votants munis de leur ordre de mission sont venus s’ajouter à la liste des inscrits au bureau 2. Au bureau 3, sur 553 inscrits, 57 seulement ont voté, dont 3 avec un ordre de mission. Et enfin au bureau 4, sur 558 inscrits, seuls 44 ont voté, en plus des 18 ordres de mission. Ainsi, sur un total de 2225 inscrits, seuls 223 militaires et paramilitaires ont voté. Après le vote, les urnes sont été acheminées au siège du Tribunal départemental. Le président du Tribunal départemental va sécuriser les urnes, fortement scellées, jusqu’au scrutin du 20 mars. Les poubelles contenant les bulletins de vote jetés par les votants ont été incinérées sur les lieux de vote en présence de tous les membres du centre de vote.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

TIVAOUANE-

Sur 169 inscrits, seuls 23 ont voté

Dans le département de Tivaouane, un faible taux de participation a été aussi noté à l’école élémentaire Ecole 3. Sur les 169 militaires et paramilitaires inscrits, seuls 23 ont voté, dont 14 dans la journée du samedi et 9 dans le journée du dimanche.

OUSSEYNOU MASSERIGNE GUEYE

KOLDA

Un taux de 20,44% enregistré

Appelés aux urnes, samedi et dimanche, pour le référendum du 20 mars, les militaires et paramilitaires ont brillé par leur abstention, à Kolda. Parmi les 684 inscrits, seuls 147 ont accompli leur devoir citoyen au seul bureau de vote logé au Collège d’enseignement moyen Kolda 2. Le taux est de 20,44%.

Durant ces deux jours de vote des militaires et paramilitaires pour le référendum, il n’y a jamais eu de rush. «Ils viennent au compte-goutte», nous a appris Cheikhna Koïta, président du bureau de vote. «A 10H, poursuit-il, nous n’avons enregistré que treize (13) votants.» A la fermeture du bureau de vote hier, à 18H, au total, 35 se sont présentés pour voter. «Tous ont voté avec des ordres de missions», a précisé le président Koïta, selon qui, au premier jour, c’est-à-dire samedi 12 mars, ils étaient plus nombreux à venir voter : 112 au total, soit un taux de 16,30%.

SOULEYMANE  SALL

LOUGA

Un fort taux d’abstention

A l’image de leurs frères d’armes, les militaires et les paramilitaires des départements de Louga et de Kébémer ont voté pour le référendum, les samedi et dimanche passés. Dans la capitale du Ndiambour où 174 inscrits ont été enregistrés, le vote s’est déroulé à l’école régionale 1. Durant les deux jours, seuls 27 électeurs ont effectué le déplacement pour  accomplir leur devoir civique. Idem pour Kébémer. Sur un total de 44 inscrits, seuls 9 ont voté. L’école Cheikh Ibra Fall était le seul centre de vote de la commune. Le département de Linguère a enregistré le plus fort taux de participation. Sur 55 inscrits, 19 se sont rendus aux urnes pour accomplir leur devoir.

ABDOU MBODJ

SAINT-LOUIS

124 votants sur 1 280 inscrits

Le vote des militaires et paramilitaires dans le département de Saint-Louis, pour le référendum portant réformes constitutionnelles initiées par le président de la République, a été marqué par un faible taux de participation. Sur les 1 280 inscrits dans les deux bureaux de vote du centre Abdoulaye Mar Diop, situé au quartier Nord de l’Île de Saint-Louis, 124 d’entre eux ont accompli leur devoir civique. Le bureau N°1 qui avait enregistré 596 inscrits, 47 se sont rendus aux urnes. Sur ce nombre, les 21 ont voté avec des ordres de missions, dont 14 le premier jour.

Au bureau N°2, 684 militaires et paramilitaires s’étaient inscrits sur les listes. Vingt-huit se sont prononcés sur ce référendum hier dimanche, alors que les 49 votants ont été enregistrés le samedi. Sur 77 votants, les 62 l’ont fait avec des ordres de missions spéciaux.

La faible affluence qui a marqué le premier jour, s’est poursuivie jusqu’au deuxième jour. Au total, 43 électeurs du corps des militaires et paramilitaires avaient accompli leur devoir civique le samedi, à la mi-journée. Le dimanche, à la même heure (13 heures), 36 avaient voté et les statistiques étaient de 42 votants à 17 heures, soit une heure avant la fermeture des bureaux de vote.

AIDA COUMBA DIOP

PIKINE ET GUEDIAWAYE

Pas de rush

PIKINE – Dans ce département, c’est l’école Martyrs A, située dans le camp militaire «Amadou Lindor Mbaye», qui a accueilli les militaires votants. Un vote lent avec une faible affluence. Pendant les deux jours, les trois bureaux de vote que compte ce centre n’ont accueilli que 232 électeurs sur un total de 1 782 inscrits, soit en valeur relative un taux de 12,98%

GUEDIAWAYE – Là également, un seul centre, situé à l’Ecole 25, était prévu pour accueillir les hommes en kaki. Il y avait deux bureaux de vote avec à l’arrivée, 102 votants sur un total de 966 inscrits. Soit en valeur relative, un taux de 10,55% de votants. Là, on souffle qu’il y a eu beaucoup d’ordres de mission mal établis, au point que certains se sont déplacés à Pikine, croyant que le centre de vote de Guédiawaye n’existait plus. Selon Tahibou Sarr, président de la Ceda, seul un rush des civils le 20 mars prochain pourrait aider à renverser cette faible tendance.

ALASSANE HANNE

ZIGUINCHOR 

Les forces de défense et de sécurité «boudent» les urnes

Les corps militaires et paramilitaires dans la région sud du pays, ont ce week-end, accompli dans le calme et la sérénité leur devoir citoyen. Cette région, qui concentre une grande partie de ces forces, a brillé par un taux de participation faible dans les deux départements de Ziguinchor et Bignona. A Oussouye, c’est au contraire la mobilisation.

Pour marquer l’ouverture de l’élection référendaire du 20 mars prochain, les corps militaires et paramilitaires ont, comme un peu partout dans le pays, accompli leur devoir citoyen.  A Ziguinchor commune, ils étaient 1.271 inscrits dans deux bureaux de vote à l’école Lieutenant Alioune Badara Diallo. Dans le bureau 1 où ils étaient 713 à s’inscrire sur la liste, seuls 75 ont voté, soit un taux de 9,8%. Dans le bureau 2, sur les 558 inscrits, 34 seulement ont voté, soit un taux de 2,15%.

A Oussouye, ils sont au nombre de 83 à s’inscrire sur la liste.  Des militaires et corps paramilitaires qui ont voté à l’école élémentaire Edouard Diatta dans un seul bureau. Au terme des deux jours de vote, 67 votants ont rempli leur devoir. «Pour ce dimanche, le premier militaire a accompli son devoir aux environs de 10 heures, avant que sept (7) de ses frères d’armes munis de leur ordre de mission spécial ne votent à leur tour. Soit un taux de participation de 45,89%», renseignent nos sources. A Bignona, ils sont 759 inscrits sur la liste. Ils ont accompli leur devoir au groupe scolaire Eto Badiane, situé dans le quartier de Basséne. Répartis dans deux bureaux de vote, 691 sont inscrits dans le bureau 1 et 68 dans le bureau 2. Dans le bureau 1, il y a eu 41 votants, dont 36 par ordre de mission. Dans le bureau 2, sur les 36 votants, 31 ont accompli leur devoir par ordre de mission. Ce vote s’est déroulé sous les yeux des superviseurs de la CEDA, des forces de sécurité et des représentants des coalitions du Oui et du Non. Débuté à 08 heures, il s’est également passé dans le calme et la tranquillité. Le scrutin, clôturé à 18 heures, a permis de relever un taux de participation très faible dans les centres de vote de Ziguinchor, de Bignona et d’Oussouye.

ABDOURAHMANE THIAM

VOTE DES MILITAIRES ET PARAMILITAIRES

Rufisque noté 12.6%

A l’instar de presque toutes les localités du pays, le vote des militaires et paramilitaires a été très timide à Rufisque. Au seul centre du Bloc scientifique, des 1396 électeurs régulièrement inscrits sur les listes électorales, seuls 177 ont accompli leur devoir civique, soit un taux de participation de 12, 6%. Durant les deux jours du scrutin, les votants ne venaient qu’au compte-goutte. Certains membres des bureaux de vote en étaient obligés de faire les cent pas, du fait que les électeurs ne se bousculaient pas devant les urnes. Un faible taux de participation qui n’a pas surpris certains hommes politiques et autres membres de la Société civile. Des observateurs qui estiment que le vote de la Grande muette n’a jamais enregistré un important taux de participation. Le vote s’est déroulé dans le calme et aucun manquement ni réclamation n’a été constaté par les représentants des camps du Oui et du Non. Même sentiment chez les organisateurs qui se félicitent de l’esprit républicain qui a prévalu durant les deux jours du scrutin.


DakarFlash3




1.Posté par mignonne le 14/03/2016 16:27
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :