Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Voter Avec Le Récépissé Ou L’ancienne Carte D’identité : Macky Sall Approuve


Que veut Me Abdoulaye Wade qui a décidé de lancer un appel à la mobilisation par rapport à la gestion de la confection et de la distribution des cartes biométriques ? Le leader de la « coalition gagnante Manko Wattu Senegaal » brise le consensus accepté par l’opposition sur un possible vote à partir du récépissé de dépôt ou avec l’ancienne carte d’identité ou tout autre document d’identification. Surtout que le président Macky Sall en recevant la Société civile qui avait fait ladite proposition s’est dit favorable à cette option

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 20 Juillet 2017 || 2743 partages || 0 commentaires

Voter Avec Le Récépissé Ou L’ancienne Carte D’identité : Macky Sall Approuve
 

Au sein de la coalition présidentielle, on est arrivé à la conclusion que l’opposition dirigée par Me Abdoulaye Wade ne veut pas des élections. « Manifestement, Wade et sa coalition ne veulent pas aller aux élections. Et leur comportement est aux antipodes de l’esprit démocratique. Il apparait dès lors clair que cette opposition-là veut mettre en œuvre son projet de sabotage du processus électoral », soulignent les partisans du président Macky Sall à travers un communiqué de presse.

Si la coalition Benno Bokk Yakaar affiche une telle posture, c’est qu’elle ne comprend pas l’attitude de Me Abdoulaye Wade sur la question. La coalition Benno de rappeler alors : « S’agissant du processus électoral, les autorités ont pris toutes les mesures nécessaires afin d’assurer à nos compatriotes les conditions d’accomplir l’acte civique dans la sérénité le 30 juillet 2017. Le nombre de commissions de distribution des cartes habituellement autour de 500 est passé à 1400 à travers tout le territoire national avec un renforcement des ressources humaines spécialement dédiées à la tâche. De plus, sur initiative de la société civile, il a été proposé que l’on puisse permettre à nos concitoyens de voter munis de leur récépissé de dépôt et de leur ancienne carte d’identité ou de tout autre document d’identification ».

La coalition présidentielle tiendra à préciser que « fidèle à sa tradition de démocratie, le Sénégal ira à ces élections législatives dans la Paix et la sécurité. Toutefois, nous constatons, pour le regretter qu’une partie de l’opposition fait preuve d’une irresponsabilité manifeste puisque n’ayant aucune proposition encore moins d’offre politique sérieuse en direction de nos compatriotes. Les élections étant un moment de respiration démocratique, et vu l’importance de la participation des citoyens à ces consultations, c’est naturellement que le Président de la coalition Benno Bokk Yakaar avec une frange de l’opposition a accepté cette proposition. Les démocrates de tout bord devraient adhérer à une telle initiative issue de la société civile ».

Mais un tel consensus n’est pas recevable chez Me Wade et ses partisans. « Comme on pouvait s’y attendre, le PDS et une partie de l’opposition, belliqueuse, sous le leadership d’Abdoulaye Wade l’ont rejeté pour, disent-ils, ne pas faciliter la tâche au Gouvernement. Manifestement, Wade et sa coalition ne veulent pas aller aux élections. Et, leur comportement est aux antipodes de l’esprit démocratique. Il apparait dès lors clair que cette opposition là, veut mettre en œuvre son projet de sabotage du processus électoral », indique-t-on chez Benno.





Nouveau commentaire :