Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

« Wade n’est pas venu pour sauver notre cher Sénégal », dixit Me Moussa Diop


Depuis Podor, le président de AG/Jotna, Me Moussa DIOP n’est pas resté indifférent à l’appel à la marche effectuée par Abdoulaye Wade concernant le retrait des cartes d’électeurs. Il invite l’ancien président de la République du Sénégal à appliquer le décret signé par son ancien ministre de l’Intérieur.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 24 Juillet 2017 || 643 partages || 0 commentaires

 

A 24 heures de la marche appelée par Abdoulaye Wade, c’est autour de Me Moussa Diop de donner son point de vue. « Je suis scandalisé de constater que pour la première fois dans l’histoire politique de notre pays, à mon humble avis, qu’un ancien président de la République se bouscule pour être député. Et il ne va pas siéger, en plus, à l’Assemblée nationale. Et maintenant, il vient dire aux Sénégalais, « mettez-vous devant on va manifester à vos risques et périls», a martelé le républicain.

 

« Lui-même (Abdoulaye Wade) avait interdit toute manifestation dans cette zone avec l’arrêté signé par l’ancien ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom. Chers compatriotes, notre papy n’est pas venu pour sauver notre cher Sénégal. Il est temps pour nous Sénégalais de comprendre qu’il a fortement contribué à nous installer dans les difficultés. C’est lui qui promettait des mois sans salaire lors de la dernière élection présidentielle si une fois il n’était pas élu pour un troisième mandat présidentiel »

Par ailleurs, depuis l’ouverture de la campagne des législatives, nous avons remarqué un peu de violence dans le pays. C’est regrettable. Il faut vraiment faire attention. Il faut s’en offusquer. Toute cette violence vient d’une coalition appelée « Taxawou Sénégal » du maire Khalifa SALL. Nous les appelons à la raison. Ce n’est pas parce que leur leader est en prison pour répondre de certains faits qu’il faut menacer la stabilité du pays. » Explique Me Moussa Diop





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 12:42 Bamba Fall verse dans des menaces