Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Yacine Fall, Coordonnatrice générale du Marathon Eiffage : «Nous attendons près de 15 000 participant»


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 8 Février 2016 || 40 Partages

Yacine Fall, Coordonnatrice générale du Marathon Eiffage : «Nous attendons près de 15 000 participant»
On est à 6 jours du Mara­thon de Eiffage prévu sur l’Autoroute à péage. Où en vous en êtes sur les préparatifs ? 

Il faut comprendre que nous ne sommes plus vraiment en phase de préparatifs, nous sommes déjà dans l’évènement ! Tout est bouclé. L’aménagement du village Ma­rathon au Centre International de Conférences Abdou Diouf de Diamniado (Cicad) suit son cours avec un début d’installation dès ce lundi d’ailleurs. Les équipes sont constamment en place et continuent le travail au quotidien.

Peut-on avoir une idée du nombre de participants ? 
Nous avons déjà enregistré plus de 10 000 participants. Une première vague d’inscrits a d’ailleurs déjà la possibilité de retirer les dossards au Cercle Mess des officiers. Nous continuons les retraits jusqu’au 11 février 2016. Nous avons noté un réel engouement ces dernières semaines. Ce qui nous permet d’espérer atteindre les 12 000, 13 000 ou même 15 000 participants avec plusieurs nationalités. Je crois qu’on devrait pouvoir avoir une cinquantaine de nationalités et une vingtaine de pays africains. Les athlètes sénégalais sont également très représentés. Ils devraient composer les 98% des participants. Ce qui est quand même une bonne chose.  

Au-delà de la légende éthiopienne, Haile Gebrese­lassie, peut-on s’attendre à la présence d’autres icônes de l’athlétisme mondial ? 
C’est d’abord un honneur que Haile Guebreselassie, plusieurs fois champion olympique de 10 000 m et star incontestée du marathon, nous fait ce plaisir en acceptant d’être là pour la première édition. Au-delà de cela, nous avons un plateau élite international d’environ 20 athlètes pour le marathon et le semi-marathon, homme et femme, avec comme objectif de performance : 2h10/2h12. Il y a également d’importants contingents d’athlètes panafricains (au moins 10 pays représentés : Kenya, Ethiopie, Tan­zanie, Maroc, Togo, Tchad, Mali, Côte d’Ivoire et bien sûr Sénégal). Nous aurons également des athlètes sénégalais venant de tout le pays. On a noté un engagement venant également des régions. 

Quelles sont les dispositions prises au niveau de la sécurité ? 
Il faut savoir que le site, le Cicad, où seront concentrées toutes les activités, est déjà sécurisé par la Gendarmerie. Un dispositif sécuritaire important et adapté à ce genre d’évènement sera mis en place par les autorités. De plus le tronçon sur lequel se déroulera l’évènement n’est pas encore ouvert à la circulation et donc plus facile à maîtriser. Il faut noter également que l’autoroute actuellement en service ne sera pas fermée à la circulation. Que les usagers de l’autoroute sachent qu’ils ne seront nullement perturbés. Que nous serons sur l’extension Diamnia­dio-Aibd. Du­rant donc les deux jours, la circulation ne sera pas perturbée. Il n’y aura aucun incident sur le trafic. 

Est-ce que toute la logistique est déjà sur place ? 
Nous travaillons là-dessus au quotidien. Nous acheminons tout le matériel et cadeaux des participants vers le Cicad. Le matériel de chronométrage avec un système de puce intégré au dossard est déjà sur place. On fait tout pour que la première édition de ce Marathon soit une belle fête et qu’on puisse l’inscrire dans le calendrier international.  

Quelle est le niveau d’implication de la Fédération sénégalaise d’athlétisme ?
La Fédération sénégalaise d’athlétisme est pleinement im­pli­quée dans l’organisation du Marathon et assure toute la partie technique de l’évènement. C’est d’ailleurs l’un des premiers partenaires que nous avons con­tacté. Les officiels techniques seront issus de la fédération, de même que les membres de la commission antidopage. 

Est-ce que l’Etat est également impliqué dans l’événement ? 
Bien sûr ! Toutes les autorités ont été informées, conviées et nous avons une bonne collaboration avec les différents services de l’Etat. Par exemple : les troupes d’animation qui jalonneront le parcours sont issues du ministère de la Culture. Nous avons signé un protocole de partenariat avec le ministère des Sports qui est un partenaire naturel. Nous implanterons des photos promotionnelles le long du parcours pour vendre la destination Séné­gal en collaboration avec le ministère du Tourisme et notamment l’Aspt.  Le ministère de l’Environnement et du développement durable sera également présent pour le volet développement durable de l’évènement. Il y a également d’autres collaborations avec d’autres partenaires.  

Qu’est-ce qui est prévu pour les spectateurs ? Quelles sont les dispositions prises pour leur permettre d’accéder au site ? 
Pour reparler du volet développement durable, différentes actions seront menées pour sensibiliser sur cette démarche. Cela commence par la mise en place de 100 bus gratuits qui permettront aux participants de rallier le site de l’évènement tout en réduisant l’émission de gaz à effet de serre. On communiquera bientôt sur les lieux afin de permettre au public de faire le déplacement 

Peut-on avoir une idée du coût financier pour la réussite de l’événement ? 
C’est un évènement qui coûte très cher, et c’est ici l’occasion de remercier tous les partenaires qui ont répondu présents. Leur soutien permettra d’organiser un évènement qui sera une belle réussite pour le sport, la culture et le Peuple sénégalais. On fera le bilan à la fin du Marathon.
le quotidien

DakarFlash3




1.Posté par eva chon le 08/02/2016 10:39
MAIN DU BONHEUR INSTITUT DE MASSAGE
NB: promo 1 seance achetee = 2 seance moitie payee

nous sommes dans notre appartement, calme discret et hygiénique.
1- SONIA notre métisse Sénégalo-Mouritanienne
2- MIGNONE notre Américaine maison
3- EVA diamant noir
4- TIMA la drianké
eh wi, vous avez l'ambara du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rambourser
77 352 79 13 / 70 590 49 46 ou 76 739 37 29
TOUS LES JOURS DE 10H a 23H !!!

Nouveau commentaire :