Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Yacine Ly alias Jasmine, la sénégalaise accusée d'"arnaque religieuse" parle


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 21 Avril 2016 || 4399 Partages

Yacine Ly alias Jasmine, la sénégalaise accusée d'"arnaque religieuse" parle
Depuis samedi, une sénégalaise fait le buzz sur la toile. Dans une vidéo prise à Dieuppeul, on la voit écouter religieusement son nouveau guide religieux, Pape Macky Ibrahima Niasse. Le marabout prodigue des recommandations à la nouvelle convertie qui n’hésite pas à laisser perler des larmes. Le guide religieux demande aux fidèles de faire un geste à l’endroit de la convive. Aussitôt dit, aussitôt fait. L’assistance casse sa tirelire pour souhaiter la bienvenue à Jasmine. Qui, selon des sites internet, n’est rien d’autre qu’une arnaqueuse. La jeune dame qui s’appellerait Yacine Ly serait une habituée des faits et aurait à son actif plusieurs apostasies pour se faire de l’argent. Des accusations qui ne la laissent pas de marbre. Elle sort de sa réserve pour donner sa version des faits. « Mon vrai nom est Yacine Ly, mais depuis peu, j’ai pris le nom de Fatoumata Zahra Niasse. Depuis samedi, je me suis convertie à la religion musulmane et j’ai choisi de devenir une fervente disciple de Baye Niasse. C’est bien moi qu’on voit sur la fameuse vidéo qui circule sur Internet et que l’on traite d’escroc, d’épicurienne et de dévergondée. Mais tout cela n’est que mensonge », confie-elle à l’Obs lu à buzz.sn. « C’est bien la première fois que je me convertis à la religion musulmane et c’est une démarche de foi, à laquelle j’ai mûrement réfléchi », rétablit Yacine Ly. Qui reconnait cependant avoir été une fille « peu recommandable ». « J’écumais les boites de nuit. Je buvais de l’alcool et passais mon temps à me battre. Mon habillement frisait l’indécence », avoue-t-elle avant de jurer de vouloir rompre à travers sa conversion avec ce passé peu reluisant. Prenant le contre-pied de ceux qui disent qu’elle n’a jamais été non-musulmane, Yacine Ly de démontrer que depuis ses 17 ans, elle a été chrétienne. Ce, après que ses parents aient divorcé et que sa génitrice de confession catholique l’ait pris sous son aile. « Une fois là-bas (au Liberia), j’ai été inscrite dans une école privée catholique. Tous les mercredis et vendredis, le Principal nous obligeait à prendre part aux messes qu’on célébrait, qu’on soit musulman ou catholique. J’en ai parlé à ma mère qui m’a fait comprendre que nous avions le même Dieu. Ma grand-mère me conseilla d’aller tous les jours à la messe. Je lui ai alors obéi et fini par y prendre gout. Au bout de quelques temps, le Pasteur m’a bénie et convertie au Christianisme. On m’a donné le nom de Jasmine », démontre-t-elle son « ancienne » appartenance au catholicisme. De retour au Sénégal depuis un an, la prétendue étudiante en médecine dit avoir égaré ses papiers libériens. Elle décide alors de poursuivre ses études au Sénégal sauf qu’elle n’y parviendra pas. Laissée à elle-même, la sénégalo-libérienne se jette dans les bras du monde de la nuit jusqu’à ce qu’elle prenne conscience que cette vie n’est pas faite pour elle. C’est ce qui, à l’en croire, explique son retour vers l’Islam. Évoquant l’argent qu’elle a reçu des talibés Niassène, Yacine Ly révèle que le montant s’élève à 300 000 francs FCFA. « Ce n’est pas grand-chose à mes yeux et je n’aurai aucun mal à les trouver si le besoin se présentait », minimise-t-elle, histoire de prouver à ses détracteurs qu’elle n’est pas « démunie à ce point ». Mais pour sûr, Yacine a un gout prononcé pour la mythomanie, relève l’Observateur. Pour avoir un rôle dans la série « Double vie », elle a raconté avoir des origines américaines et qu’elle ne parlait pas wolof. Quand le pot aux roses a été découvert, à savoir qu’elle est née à Thiès et y a fait ses humanités, celle qui prétend être mannequin a été tout bonnement remerciée.

Retour sur les faits 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:36 Une page se tourne pour Amel Bent