Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Yaya Jammeh à ses ministrs: «Il ne faut plus donner des moyens à ces gens-là de nous tenir en laisse quand nous aurons des problèmes aux frontières».


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 5 Novembre 2016 || 3629 Partages

Yaya Jammeh à ses ministrs: «Il ne faut plus donner des moyens à ces gens-là de nous tenir en laisse quand nous aurons des problèmes aux frontières».
 

Le Président Yaya Jammeh ne veut plus que la Gambie dépende du Sénégal pour la fourniture de matières premières et de matériaux pour la construction d’infrastructures. « Nous n’allons plus importer du basalte pour construire nos routes et les chantiers publics pour donner l’occasion à des gens de bloquer notre progrès la prochaine fois que nous aurons des problèmes aux frontières », a tonné Jammeh lors de la signature de la convention liant l’État gambien à l’entrepreneur chargé de la construction de la route Laminkotoko-Passimas.

Le Président gambien n’a pas cité le Sénégal, mais l’allusion est nette. D’autant que la Gambie ne partage des frontières avec aucun autre pays que le Sénégal, qui le ravitaillait en basalte. S’adressant à son ministre des Infrastructures dans la foulée de son intervention musclée, Jammeh ajoute : « Prenez note. Assurez-vous avec les autres ministères et services que plus jamais un seul contrat ne soit donné aux entreprises qui vont importer du basalte pour construire nos routes et les édifices publics.

Il ne faut plus donner des moyens à ces gens-là de nous tenir en laisse quand nous aurons des problèmes aux frontières. Il y a ici de la manière de meilleure qualité que le basalte et qui va donner la même durée de vie à nos réalisations. »

(Source : Enquête)


Dakarflash2



Nouveau commentaire :