Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Yékini Junior dément: «Mon combat avec Sa Thiès n’a jamais été démarché»


Le lutteur Yékini Junior de l’écurie «Door war» nie en bloc les propos de Sa Thiès qui, dans Le Quoti­dien de jeudi dernier, l’accuse d’avoir refusé de l’affronter. Une mise au point que l’homonyme de Yékini a faite hier au cours d’un entretien téléphonique.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 1 Octobre 2016 || 395 Partages

 Yékini Junior dément: «Mon combat avec Sa Thiès n’a jamais été démarché»
Que répondez-vous à Sa Thiès qui juge paradoxal que vous veuillez l’affronter après avoir refusé de le croiser la saison écoulée, en retournant l’avance sur cachet reçue d’un promoteur ?

Je démens catégoriquement Sa Thiès suite à sa sortie dans les colonnes de votre journal (Le Quotidien de jeudi dernier) m’accusant d’avoir refusé de l’affronter en renvoyant l’avance sur cachet. Cela n’a jamais existé. Je pèse bien mes mots : je n’ai jamais empoché encore moins retourné une avance d’un quelconque promoteur. Si un promoteur cherchait à démarcher notre combat, je vous garantis que les choses allaient aboutir. Donc Sa Thiès n’aurait pas lutté avec Siteu. On se serait croisé parce que ce ne serait pas à mon niveau que les choses allaient se bloquer. Je persiste et signe : mon combat contre Sa Thiès n’a jamais été démarché. C’est vous dire que les propos qu’il a tenus dans votre journal relève d’un tissu de contrevérités. Je n’ai jamais reçu une avance dans l’optique d’un éventuel combat contre Sa Thiès. Jusqu’à l’heure où je vous parle, aucun promoteur n’a cherché à négocier avec moi un éventuel combat contre lui. Je m’inscris donc en faux contre ses propos.
Vous n’avez donc jamais cherché à affronter Sa Thiès ?

Je n’ai jamais cherché à me mesurer avec Sa Thiès. On m’avait demandé si j’étais en mesure de le rencontrer, j’ai répondu que j’étais disposé à le faire si toutefois les promoteurs le réclament. Je m’en suis tenu à cela pour tout simplement vous dire que je ne l’ai jamais défié. Et d’ailleurs l‘idée ne m’a jamais effleuré de le faire.
Pourtant, durant la saison écoulée vous sembliez l’avoir défié au cours d’un combat à Demba Diop…
Pour être précis, je ne l’ai jamais défié. Je m’explique : vu que les amateurs réclamaient notre combat, j’ai voulu en rajouter en descendant des marches des tribunes de Demba Diop. Par la suite, nos chemins se sont croisés et chacun cherchait à égayer ses fans à travers une chorégraphie. D’ailleurs, la chemise que je portais était déchirée. Et ce n’était pas à cause des partisans de Sa Thiès, mais du fait d’un élément des Forces de l’ordre qui s’était agrippé à moi. Cela est intervenu à la suite d’un mouvement pour empêcher mes accompagnants jugés nombreux d’accéder à l’enceinte du stade Demba Diop.
Concrètement, seriez-vous prêt à affronter Sa Thiès ?

C’est les amateurs qui plébiscitent ce combat, c’est pourquoi j’en parle dans la presse. Et je suis prêt à me plier à leur vœu. Je ne suis là que pour le bonheur des amateurs. Je suis prêt à m’engager dans un combat que les amateurs réclameront. Si Sa Thiès dit que croiser Tapha Tine remporte plus son adhésion, moi je lui dirais que je suis prêt à m‘expliquer avec tous mes potentiels adversaires. S’il ne veut pas de ce combat, qu’il tienne un autre discours au lieu de dire des contrevérités ! Que Sa Thiès aille chercher un autre prétexte pour refuser mon combat et qu’il arrête de tenir des contrevérités à mon égard ! C’est dans son droit le plus absolu de me rejeter. Qu’il aille se tracer une autre voie et j’emprunte la mienne ! Les adversaires avec qui je peux m‘expliquer sont nombreux.
Justement, quel adversaire cherche-t-on à vous mettre aux prises pour cette nouvelle saison qui s’annonce ?

Je reçois beaucoup de propositions venant des promoteurs. Le moment venu, vous serez informé de l’identité de mon prochain adversaire. Tout ce que je pus vous garantir, c’est que j’aurai un combat cette saison. Que Sa Thiès aille s’engager dans un autre combat et moi je vais me trouver un autre adversaire !
Que répondez-vous à ceux qui disent que votre carrière a connu un coup de frein après le Championnat de lutte avec frappe (Claf) de 2006 ?

J‘ai gagné combien de combats après le Claf 2006 ? Avant le Claf, j’avais réussi à remporter dix victoires en autant de sorties. Ce n’est que lors du Claf 2006 que j’ai commencé à connaître le goût amer de la défaite en enregistrant trois défaites d’affilée. Après le Claf, j’ai repris du poil de la bête en enchaînant avec six victoires d’affilée contre une seule défaite lors de la finale du Claf en 2009 contre Elton. Modou Anta de Thiès reste le dernier que j’ai battu en 2014. Je me targue d’un palmarès de 16 victoires. C’est quand même élogieux de se prévaloir d’un tel parcours. J’ai fait mes preuves dans l’arène. Après avoir connu une année blanche, j’espère renouer avec la compétition cette saison. Je ne me fixe pas un nombre de combats, je me contenterai de ce que Dieu me donnera.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:42 Blessure: Diao K. Baldé au régime spécial