Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Zone franche industrielle : Péril sur 16 000 emplois


Dakarflash.com-Une menace plane sur des entreprises implantées dans la zone franche industrielle de Dakar (Zfid) et des points francs. Sept entreprises industrielles risquent de fermer.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 24 Juillet 2017 || 219 partages || 6 commentaires

Zone franche industrielle : Péril sur 16 000  emplois
L’alerte est sonnée par le collectif des syndicats des travailleurs de la Zfid qui annonce un mouvement de protestation ce lundi, avec comme objectif de sensibiliser l’opinion internationale sur les graves menaces qui pèsent sur l’entreprise et qui risquent de mettre en péril ces emplois déjà créés au Sénégal, écrit EnQuête.
 
Selon les syndicalistes, «des entreprises depuis 34 ans et qui n’ont jamais connu de difficultés majeures durant leur existence risquent tout bonnement d’arrêter toute activité du jour au lendemain».
 
«Le plus grave dans cette situation, pestent-ils, c’est le risque de perdre 16.000 emplois directs et indirects dont les 2/3 sont occupés par des femmes chefs d’entreprises».
 
A leurs avis, cette situation et engendrée par l’arrivée à échéance de la loi 74-06 du 22 avril 1974 portant statut de la Zone franche industrielle de Dakar (Zfid), au 31 décembre 2016.
 
Les syndicalistes disent avoir très tôt alerté l’Etat afin qu’une solution soit trouvée, en sollicitant la prolongation des avantages liés à cette loi, jusqu’en 2021, au même titre que les entreprises franches d’exportation d’avant 2013, avec comme principal avantage


LA REDACTION DE DAKARFLASH

Dakarflash6




1.Posté par Davide le 24/07/2017 11:40
poukoi ça ?

2.Posté par Bourama le 24/07/2017 11:41
cela sera synonyme d perte d'emploi pour certains

3.Posté par Vincent le 24/07/2017 11:45
l'emploi est un véritable problème pr les jeunes sénégalais

4.Posté par Abdou le 24/07/2017 11:54
c'est pas facile alors

5.Posté par zall le 24/07/2017 11:54
wawww c dure

6.Posté par Bintou le 24/07/2017 11:56
thioyyy Sénégal

Nouveau commentaire :