Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

​Alioune Badara Cissé à la levée du corps de son fils: « Il n’y a pas pire peine que de voir son enfant partir »


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 25 Octobre 2019 || 109 partages || 0 commentaires

C’est la tristesse qui se lit sur les vissages de toutes ces personnalités, autorités politiques, religieuses, coutumières, parents, amis et collègues venues assister à la levée du corps, ce vendredi, 25 octobre 2019 à la morgue de l’hôpital Principal de Dakar, du défunt fils d’Alioune Badara Cissé, tué, le 16 octobre aux États-Unis. 

Visiblement vêtu d’un ‘’kaftan’’ (boubou traditionnel) blanc, très affecté, Alioune Badara Cissé qui a pris la parole s’en est remis à Dieu. « Il est né quand j’étais en mission en Amérique. Il a séjourné pendant trois ans chez Alioune Sall, frère de Macky Sall, aux Usa. Par la suite, il a rejoint les rangs de l’armée américaine. Malheureusement, par une rencontre malencontreuse avec un individu égaré, il a reçu un coup de tournevis au niveau du cœur. Un coup qui lui a été fatal. J’en suis sûr que si c’était un corps-à-corps avec l’individu, on n’en arriverait pas là car c’est un garçon courageux qui a appris les techniques de combat », témoigne Alioune Badara Cissé.
 
Poursuivant ses propos, il ajoute : « Il avait rendez-vous avec la mort. Le bon Dieu a décidé qu’à son retour à Dakar, il sera embarqué dans un cercueil. Alors que pour un garçon solide, ce que Dieu décide, quelle que soit ta personnalité, ton pouvoir, ou que tu te trouve, quoi qu’il en soit, on finira toujours par la mort ».
 
Selon le médiateur de la République, « pour que le corps nous parvienne, c’était la croix et la bannière. Et, il est mort le jour même de son anniversaire le 16 octobre. Il n y a pas pire peine que de voir son enfant partir », exprime-t-il ainsi son regret.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :