Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

​Sans Khalifa Sall, la ville de Dakar lance son Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet)


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 11 Septembre 2017 || 381 partages || 0 commentaires

​Sans Khalifa Sall, la ville de Dakar lance son Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet)
Dakarflash-Le Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet) de la ville de Dakar a été lancé, lundi à Dakar, en l'absence du maire Khalifa Sall représentée par sa première adjointe, Aminata Diallo. Selon Mme Diallo, la vil,e de Dakar fera tout ce qui est nécessaire pour mettre en eouvre le Pcet financé par l'Union européenne à hauteur de 455 millions de f cf pour une durée de trois ans. Pour Cécile Tassin-Pelzer, chef coopération de l'Union européenne, au Sénégal, les écosystèmes naturels, la biodiversité et le cadre de vie des populations deviennent de plus en plus vulnérables face au changement climatique et à la pression liée au développement socio-économique. "Ces enjeux majeurs impliquent d'élaborer dés à présent, pour la ville de Dakar, un Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet) afin de lutter contre les effets du changement climatique, de mettre en oeuvre un projet pilote d'efficacité énergétique et surtout de mobiliser la population autour des enjeux climatiques. Le projet Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet) de la ville de Dakar s'inscrit dans le cadre d'une initiative de l'UE qui s' intitule "Convention des maires", réunissant des villes en dehors des limites de l'UE notamment en Europe du Sud et de l'Est, en Asie centrale mais aussi en Afrique sub saharienne", a indiqué Cécile Tassin-Pelzer. Ladite convention lancée à la Cop 21 à Paris, s'est concrétisée lors de la Cop 22 à Marrakech, avec des actions qui voient maintenant le jour. Dans le cadre de cette initiative, ces villes s'engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et leurs consommations d'énergie grâce à l'adoption et à la mise en oeuvre d'un plan d'action pour l'énergie durable. C'est à ce titre que la ville de Dakar a bénéficié d'un financement du projet Climat Énergie Territoriale qui accordera une attention particulière à l'efficacité énergétique en tant que moteur d'un développement local sensible au changement climatique et à l'énergie à l'horizon 2030. De plus, il participera à l'amélioration de la gouvernance urbaine de la ville de Dakar pour une transition énergétique et écologique. Ce Projet, d'une durée de trois ans, est financé par l'UE pour plus de 455 millions de francs cfa,sous la forme de dons. Présentant le Pcet, Ndèye Rokhaya Sarr, sa coordonnatrice, a expliqué qu'il vise à favoriser une adaptation aux effets du changement climatique, aller vers une ville économe en consommation énergétique en augmentant la part des énergies renouvelables. "A travers le Pcet, nous voulons apporter une véritable réponse au changement climatique avec une gestion économe des ressources énergétique; développer des énergies renouvelables; promouvoir des comportements écocitoyens. Nous allons également faire des sensibilisations sur les modes de production et de consommation des énergies", a expliqué Ndèye Rokhaya Sarr, coordonnatrice du Plan Climat Énergie Territoriale (Pcet) dont la mise en oeuvre sera articulée autour d'une plateforme "Dakar agit pour le climat (Dak-Clim)". Sur les raisons qui ont abouti au Pcet, elle a cité la vulnérabilité de la ville de Dakar dont la population est estimée à 1,2 millions d'habitants et qui concentre 80% des activités économiques de la région du Cap-Vert. A son avis, Dakar est également vulnérable à cause de l'érosion côtière et de l'attraction due à la concentration de l'essentiel des structures publiques.




Nouveau commentaire :