Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

30 milliards de l’Etat pour une université fantôme, Adama Bictogo et Cie chassés de Diamniadio


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 22 Janvier 2020 || 327 partages || 0 commentaires

L’Etat a enfin «chassé » Adama Bictogo et Cie de l’université Amadou Moctar Mbow de Diamniadio par courrier en date du 27 décembre 2019. Alors que Marylis Btp de l’homme d’affaires ivoirien s’agite et informe avoir saisi ses conseils pour dénoncer «la mesure unilatérale », Libération révèle que 30 milliards de Fcfa ont été décaissés pour cette université fantôme qui devait être fonctionnelle… en octobre 2017. Dans un pays responsable, et en raison du montant faramineux mis en cause, une information judiciaire devrait être immédiatement ouverte contre l’ancien ministre de l’intégration en Côte d’Ivoire et les membres de son groupement qui se livrent, désormais, une guerre sans merci.
Le 18 janvier 2019, Libération révélait qu’en inaugurant, deux jours plus tôt, la Sphère ministérielle II à Diamniadio, qui porte l’empreinte du groupe Teylium, le Président Macky Sall avait laissé éclater sa colère en ordonnant que le contrat du groupement d’entrepreneurs chargé de la construction de l’université Amadou Moctar Mbow, soit purement et simplement résilié.

 Ce jour-là, du haut de la Sphère, Macky Sall, entouré de plusieurs ministres, avait observé, choqué, l’état du «chantier». Derrière ce groupement d’entreprises en cause se trouvaient Adama Bictogo (Marylis Btp)- qui n’est pas un inconnu sous nos cieux-Touba Matériaux et Monofasica, une société portugaise gérée par Antonio Manuel Martins Nunes .

DakarFlash3



Nouveau commentaire :