Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

3e mandat : L’obsession du Macky qui hante le Sénégal


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Janvier 2020 || 124 partages || 0 commentaires

3e mandat : L’obsession du Macky qui hante le Sénégal
Dans quatre bonnes années, le Chef de l’Etat Macky Sall va devoir débarrasser le plancher. La Constitution de notre pays lui interdit formellement de briguer un troisième mandat. Mais il suffit de voir comment il a décrété l’omerta autour de la notion de 3e mandat et limogé certains de ses proches pour comprendre que le président Sall est prêt à se jeter à l’eau en 2024.Au même moment, ses pairs africains Buhari et Issoufou ont clairement indiqué qu’ils ne vont plus briguer un 3e mandat. Il suffit de procéder à la radioscopie de notre pays pour comprendre pourquoi tout est à genoux en dépit des moindres efforts déployés par les tenants du pouvoir. S’il est admis que toute vertu procède d’une rétribution présente ou future, il n’en sera jamais ainsi s’agissant du Macky. Sa gouvernance émaillée de prévarications permanentes, de violations flagrantes des droits du citoyen, d’injustices inédites et de malversations chroniques, de trafic de faux billets et de trafic de drogue entretenu au plus haut niveau, ne peut en aucun cas faire l’objet de troisième mandat en dehors des limites objectives spécifiées par la Constitution. Les Sénégalais sont exténués, à bout de force et à la limite grabataires à cause d’un régime qui agit sans pitié ni discernement. Tout ce qui importe pour ses membres, c’est de s’enrichir, s’accaparer des richesses du pays et s’attaquer injustement aux opposants et autres détracteurs du pays qu’ils ne piffent pas.Le Sénégal est entièrement pris en otage par l’idée d’un troisième mandat. Quand les présidents Buhari du Nigéria et Issoufou du Niger expriment clairement leur engagement de ne plus se représenter pour un troisième mandat, on ne peut comprendre que le Président Sall veuille seul entretenir le flou en prétextant qu’il ne voudrait pas plonger son camp dans une logique de succession. Mais le Nigeria et le Niger continuent cependant de travailler correctement après les éclairages de leurs présidents sans que cela ne déclenche une guerre de succession.Aujourd’hui,le Sénégal est hanté par ce coup d’état qui se prépare dans la plus grande minutie avec des lobbies tapis dans l’ombre. Le problème du président Macky, c’est qu’il prend les Sénégalais pour des demeurés mais demain il fera jour. Diantre !

DakarFlash3



Nouveau commentaire :