Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

À Fatick, Malick Gakou se défoule sur le Président Macky Sall et réduit en miettes la politique économique du régime


À Fatick, dans le cadre d’une tournée nationale, Malick Gakou n’a pas été tendre avec le maitre des lieux, le Président Macky Sall. Considérant la capitale du Sine comme l’ultime preuve de l’échec du régime et comparant les politiques économiques de Macky Sall à de l’escroquerie politique, le leader du Grand Parti était vraiment décidé à marquer les esprits dans une ville quasiment gagnée avant l’heure par le pouvoir.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 11 Juin 2018 || 161 partages || 0 commentaires

Est-il devenu la norme chez les gens du pouvoir d’empêcher leurs adversaires de mener leurs activités politiques ? En tout cas, après Idrissa Seck et l’hôtel Palm Beach de Saly, c’est au tour de Malick Gakou de se frotter à l’opposition du régime. En effet, à Fatick, fief du président de la République, le président du Grand Parti et ses militants se sont vu refuser l'autorisation de tenir leur manifestation politique au Cedeps de la ville, lieu qui avait était retenue pour la manifestation 
Mais, si la volonté de ceux qui sont derrière cette interdiction était de saboter la manifestation, force est de reconnaître qu’ils sont passés à côté de leur souhait. Et pour cause, Malick Gakou, le leader du Grand Parti, a tenu son meeting, lors duquel il s’est défoulé sur le Président Sall dans sa ville natale. 
Arrivés dans la capitale du Sine vers les coups de 13 heures, Malick Gakou et son cortège se sont permis un tour de la ville. Un tour qui, comme un symbole, a pris départ au niveau du boulevard du Président Macky Sall. Le cortège a par la suite défilé à travers Fatick, avant d’atterrir au niveau du foyer des jeunes où s’est finalement tenu le rassemblement. 
Sur les lieux, Malick Gakou a été accueilli en grande pompe par le président du comité d'organisation, Abdoulaye Ndour, mais aussi par les autres responsables du département. C’est dopé par ambiance de campagne électorale avant l’heure que le leader des rouge et blanc s’est attaqué à Macky Sall, réduisant en miettes le Plan Sénégal émergent (Pse) du chef de l'État. «Je suis ému et fier d’être ici dans la capitale du Sine, qui est la consécration la plus intime de l’échec des politiques publiques du Président Macky Sall. Il suffit juste de venir à Fatick pour constater que le Président Macky Sall et son gouvernement ont échoué», critique-t-il, ajoutant : «le Plan Sénégal émergent (Pse) est une grosse escroquerie économique, pour vendre le Sénégal». 
  
  
«chers jeunes, gardez espoir» 
  
Cible prioritaire de sa politique depuis quelque temps, Malick Gakou s’est adressé à «cette jeunesse qui est marquée par le désespoir, le désœuvrement, la précarité, cette jeunesse qui tourne le regard vers l’horizon et qui se demande combien la déception a été grande», dit-il. Et sans perdre de temps, il assure qu’à partir du 24 février prochain, il changera les choses. «Je voudrais dire à la jeunesse de mon pays de garder espoir, puisque le 24 février 2019, je battrai Macky Sall pour soigner le Sénégal», assure-t-il. 
  
  
Gackou déplore la «Jakartisation de l'économie à Fatick» 
  
Mais s’il en est ainsi, c’est parce que, estime Malick Gakou, ce n’est pas avec Macky Sall qui a échoué dans sa politique d'emploi, au point de n'avoir rien à proposer à la jeunesse et aux femmes de notre pays qu'une Délégation à l'entrepreneuriat rapide (Der), qu’il faut attendre les changements. «Une délégation que les jeunes que j'ai eu à rencontrer ont intitulé ‘’délégation au suicide rapide’’», a martelé le leader du Grand Parti qui assure que «la jeunesse et les femmes du Sénégal ne méritent pas çà» et déplorant ce qu’il appelle la «Jakartisation» de l'économie à Fatick. 

 
Jotaay

DakarFlash1



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Juin 2018 - 08:17 Fada convoque son Comité directeur