Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

A qui profite la refondation du PDS ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Août 2019 || 154 partages || 0 commentaires

En politique, fait de revenir à la doctrine originelle d’un parti, c’est la définition donnée par le dictionnaire, au mot refondation. Un terme très usité ces derniers jours, depuis la fronde d’Omar Sarr et compagnie du Pds.
 

L’analyste politique Momar Diongue, lui, y voit « des transformations, un changement d’orientation et d’hommes ». A l’en croire, ce qui se passe au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) en ce moment n’est ni un réaménagement, ni une restructuration. Mais un véritable chamboulement, révélateur d’une volonté de refonder le parti, opérée par ceux qu’il appelle des « libéraux authentiques », et qui amorcent ainsi un gros virage.

Exactement comme ce qui s’était passé au Parti Socialiste, quand on a changé la présidence du parti par le poste de 1er secrétaire, qu’occupa feu Ousmane Tanor Dieng.  Diouf n’en était alors plus que le président d’honneur.

Actuellement, au Parti démocratique sénégalais, Karim et ses hommes tirent désormais le ficelles. Depuis les changements apportés par Wade père, le 1ER secrétaire adjoint est Bara Gaye. Il est chargé des relations avec les organisations politiques. Après lui, on retrouve Karim Meissa Wade, chargé de l’organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies du parti.

Une complémentarité évidente dans ces deux fonctions, qui fait que l’on peut dire sans risque de se tromper, que les jeunes « concrétistes » dirigent maintenant le Pds, au grand dam des aînés écartés, et qui refusent de lâcher prise. D’ailleurs, ces derniers peaufinent la riposte, avec une rencontre prévue avec la presse ce vendredi pour sûrement  dérouler leur stratégie de guerre. Wait and see. Ça promet…


DakarFlash3



Nouveau commentaire :