Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

ARRESTATION MUSCLEE DE «THIALLE»: Le sanguinaire ouvre le feu à trois reprises sur les limiers


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 1 Mars 2017 || 6830 partages || 0 commentaires

ARRESTATION MUSCLEE DE «THIALLE»: Le sanguinaire ouvre le feu à trois reprises sur les limiers

Une scène digne du Far-West s’est produite, avant-hier, aux environs de 18 heures, à Tivaouane Peulh, lors de l’interpellation du redoutable caïd doublé de spécialiste en cambriolage et braquage des institutions financières et agences de transfert et de retrait d’argent, Mansour Diop, alias «Thiallé», par des éléments du prestigieux corps d’élite de la Police nationale, en l’occurrence la Sûreté Urbaine (SU) de Dakar. Durant l’arrestation du célèbre brigand, renseigne l’adjudant Henry Boumy Ciss, chef du Bureau des relations publiques de la Police nationale, il a opposé une farouche résistance aux flics, a sorti son revolver et ouvert le feu à trois reprises sur les limiers, sans atteindre un d’entre eux. L’un des policiers interpellateurs a usé de son arme à feu pour répliquer aux tirs.
Evadé de la prison de Rebeuss, le 29 décembre 2015, «Thiallé» un multirécidiviste sanguinaire et craint
Les populations de la banlieue dakaroise connaissent bien le nom de guerre «Thiallé». L’évocation de ce pseudonyme provoque la panique, impose la discrétion et flanque une sacrée trouille aux banlieusards. Tellement le brigand est connu pour son statut de gangster sanguinaire et impitoyable. Durant ses opérations de cambriolage et autres braquages des véhicules de transport en commun (cars rapides, bus Tata), il use sans aucune forme de procès de son arme blanche contre les proies récalcitrantes. Il est l’auteur de plusieurs cas d’agression et vols à main armée dans le pays, en particulier dans la grande banlieue.

Pourquoi on attribue le nom de guerre «Thiallé» à un brigand
Des malfaiteurs s’adjugent le sobriquet «Thiallé» du fait de leur statut de sanguinaire froid, rompu au maniement d’armes blanches contre les gens et de leur habilité ou dextérité à atteindre le pronostic vital des cibles, qui refusent de se faire détrousser. Ils dirigent tout le temps les meutes de malfaiteurs. Nos interlocuteurs indiquent qu’un délinquant très connu à Pikine nommé I. Camara se fait appeler lui-aussi «Thiallé».


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Février 2020 - 11:52 AFFAIRE DE SA FILLE: La colère de Mame Makhtar Guèye