Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Abattu par la police parce qu'il remontait son pantalon


Un père de famille de 26 ans a été abattu par la police dans un hôtel de l'Arizona. Il n'était pas armé et l'agent a été acquitté. Au vu des images, le cas pose question...

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Décembre 2017 || 78 partages || 0 commentaires

Daniel Shaver a été abattu à bout portant par l'agent Philip Brailsford pour ne pas avoir respecté à la lettre ses strictes instructions. L'intervention ne relevait pourtant pas de la plus haute importance: il ne s'agissait ni d'une opération antiterroriste, ni de l'interpellation d'un dangereux criminel en cavale.

Non, selon France info, un "témoin" avait alerté la police parce qu'il avait "aperçu une carabine à plomb à la fenêtre" de la chambre de Daniel Shaver. Ces images éloquentes du drame survenu en 2016 viennent d'être publiées par la justice en marge du procès de l'agent concerné... qui a finalement été acquitté ce 8 décembre. 

Le "suspect", en sanglots, supplie le policier de l'épargner et semble se soumettre à ses injonctions. En état d'ébriété alors qu'il s'avance à quatre pattes vers lui, il tente de remonter son pantalon: le geste de trop pour l'agent Philip Brailsford qui l'abat sur le champ. Daniel Shaver n'était pas armé. 

Le policier a malgré tout bénéficié de la clémence du jury. Ce dernier a en effet considéré que le geste suspect de la main pouvait être interprété sur le moment comme la volonté de prendre une arme dans sa poche arrière.

 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :