Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire Bofa-Bayote : les raisons de la mort suspecte de Bourama T. Sané


Les proches du secrétaire général du comité inter-villageois, Bourama Touboulou Sané devront patienter jusqu’à lundi prochain probablement, pour espérer entre en possession de sa dépouille. A la suite de son décès jeudi dernier, une autopsie avait été ordonnée pour connaitre les causes véritables de sa mort troublante.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 20 Janvier 2018 || 191 partages || 0 commentaires

 

Les langues s’étaient déliées et à souhait, à l’ébruitement de la mort soudaine du secrétaire général du comité inter-villageois (CIV), pour la protection de la forêt de Bayote,Bourama T. Sané. 48 H après la thèse de la mort naturelle qui était avancée et l’effervescence et l’émoi suscités, l’affaire semble lever ses mystères. Après recoupements auprès des sources avisés « la thèse initialement véhiculée relative à la mort naturelle (malaise), semble caduque ».

Selon l’obs, le sieur Bourama T. Sané avait été invité à déférer à une convocation à la gendarmerie. Au terme d’une audition, il a été libéré sur convocation la gendarmerie, à charge pour lui de se représenter à nouveau aux pandores. C’est en répondant à cette convocation le lendemain, jeudi, qu’il a eu le malaise qui l’a perdu. Mais il s’est trouvé que le défunt avait rédigé une lettre d’adieu avant sa mort. Cette note est découverte dans une de ses poches, articulant le mobile de son suicide.

 


Dakarflash6



Nouveau commentaire :