Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire « Dash Plan » sur WhatApp : Les révélations fracassantes de l’enquête


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 29 Novembre 2018 || 204 partages || 0 commentaires

Le nombre de personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête sur la diffusion d’une liste de filles présumées faciles dans un groupe WhatApp est passé de 5 à 10 personnes. Selon Libération, l’administrateur du groupe dénommée Mamadou G alias « Mo Kania » et les membres actifs du Dash Plan ont été interpellés par la Division spéciale de lutte contre la Cybercriminalité.
 

Les mis en cause qui sont pour la plupart des footballeurs, des infographes, livreurs faisaient chanter leurs victimes sur la base d’un mode opératoire rôdé. Ils contactaient les victimes ciblées via des groupes WhatApp  spécialement créés (Plan Bi, Kagna bi, Wakhtanou koor), les menaçaient d’inscrire leur noms sur la liste.

Pour être épargné, chaque fille devait accepter de coucher avec des éléments de la bande ou payer une rançon. Les filles qui ont accepté ont été épargnées et celles qui ont refusé ont vu leur noms balancés sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, un père de famille du nom A.Keita a été contacté par des soit-disant agent de la Dic qui lui réclamaient 12.000 FCfa pour retirer le numéro de sa fille qui figure sur « une liste de putes ».

Les personnes arrêtées ont été déférées au parquet pour atteinte aux données personnelles par collecte frauduleuse, atteinte à la dignité. Ils risque 5 ans de prison, relaie Les Echos.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :