Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire Gadio : Passe d’armes entre la défense et le Procureur


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 23 Novembre 2017 || 36 partages || 0 commentaires

L’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio va passer la fête du Thanksgiving (un long weekend de jeudi à dimanche) en prison. Il n’a pas versé la caution de 600 millions fixée par le juge Nathaniel Fox lors de sa première audition et qui lui aurait permis de recouvrer la liberté le temps de comparaitre libre à son procès. 

Pourtant, d’après L’As, l’épouse de l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise avait décidé de verser ladite caution lors de l’audience d’hier, afin de tirer d’affaire son époux. 

N’empêche, la décision du magistrat n’a pas plu à l’avocate de M. Gadio, Sabrina Shroff. Elle a en effet, accusé le chef du parquet d’avoir fait exprès d’accuser du retard, en s’attardant derrière son bureau empêchant ainsi à la dame de pouvoir libérer sous caution son époux. 

Cette remarque de Sabrina Shroff, n’a pas été du tout du goût de l’adjoint au procureur américain, Daniel Richenthal. Courroucé, il a jugé «offensant» les accusations de la robe, avant de justifier leur retard par un déficit de personnel au département d’Etat et à la difficulté d’organiser la surveillance électronique du mis en cause, en l’occurrence Cheikh Tidiane Gadio, notamment à la veille de la fête du Thanksgiving. 

En effet, pour éviter le port du bracelet électronique, la seule solution qui s’offre à Gadio, est d’engager à ses frais, des gardes armés pour sa surveillance. Un arrangement qui n’a pas été pour le moment envisagé par l’ex-diplomate sénégalais. Bracelet électronique ou surveillance rémunérée, le juge américain a décidé de maintenir le statu quo, en attendant l’audience de lundi prochain à 15 heures Us. 

Cheikh Tidiane Gadio a été arrêté vendredi et présenté à un juge qui a ordonné sa détention. Il est accusé d’avoir versé des pots-de-vin pendant plusieurs années, à plusieurs hauts responsables au Tchad dont le président Idriss Deby, afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :