Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire des 153 pèlerins laissés en rade : SOS Consommateurs tire la sonnette d'alarme


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Décembre 2017 || 55 partages || 0 commentaires

Affaire des 153 pèlerins laissés en rade : SOS Consommateurs tire la sonnette d'alarme
 
Ils étaient 153 à avoir été laissés au quai par des voyagistes lors du dernier pèlerinage à la Mecque. Leur désillusion avait connu une suite judiciaire sauf qu'ils risquent de ne pas voir leurs bourreaux être punis à la hauteur de leur forfaiture. C'est Me Massokhna Kane, à travers SOS Consommateurs dont il est le président qui tire la sonnette d'alarme quant à l'issue que cette affaire est en train de connaitre. Dans un communiqué transmis à Dakaractu, la robe noire qui défend la cause des consommateurs relève que sur les 153 pèlerins désabusés, seuls 4 ont été entendus par la gendarmerie. L'avocat a aussi déploré le fait que toutes les victimes ne soient pas associées à la procédure. Tout au plus, fait il savoir, les enquêteurs se sont contentés de joindre la liste de leurs noms et numéros de passeports au procès verbal d'enquête. Ainsi, déplore SOS Consommateurs, le Doyen des juges d'instruction n'a pu entendre qu'une dizaine de personnes en tenant compte des constitutions directes à son nom. “Ce qui fait que les personnes arrêtées ne sont poursuivies que pour quelques dizaines de millions de franc CFA sur près de 500 000 000 FCFA escroqués”, se désole SOS Consommateurs. Qui plus est, alerte Me Massokhna Kane, “ces délinquants qui n'ont pas été tous arrêtés vont être mis en liberté après leurs interrogatoires en cours sans qu'ils aient consigné les montants pourtant reconnus et sans que des mesures conservatoires n'aient été prises sur leurs biens pour garantir le remboursement des sommes escroquées”. “C'est un scandale et une injustice qui nous font croire que ces escrocs jouissent de protections”, veut bien croire SOS Consommateurs qui interpelle le Procureur de la République ainsi que le Garde des Sceaux sans oublier le Premier ministre et le Président de la République “pour qu'une telle infamie ne soit pas perpétrée”. Pour Me Massokhna Kane et cie, les 153 pèlerins n'ont pas vu la Kaaba et ils risquent de ne voir la couleur de leur argent. 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 10:22 Le Sytjust annonce une nouvelle grève